Thomas Sowell

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Thomas Sowell en 1964.

Thomas Sowell (né le 30 juin 1930) est un économiste américain et un commentateur politique. Il a enseigné l'économie à l'Université Cornell, à l'Université de Californie à Los Angeles et, depuis 1980, à la Hoover Institution de l'Université de Stanford, où il est actuellement Senior Fellow. Il a notamment été l'élève de Milton Friedman.

Sowell écrit dans une perspective conservatrice libertaire, préconisant l'économie de l'offre. Il a écrit plus de trente livres (dont un certain nombre ont été réimprimés dans des éditions révisées). En 2002, il a reçu la National Humanities Medal.

Citations[modifier]

Intellectuels et Race, 2021[modifier]

La désinformation est encore pire, même lorsqu'elle est bien intentionnée.
  • Intellectuels et Races, Thomas Sowell (trad. Stéphane Geyres, Daivy Merlijs et Pascal Boustingorry), éd. Résurgence, 2012, p. 10


Toute tentative de discours rationnel exige que les points de vue différents aient un langage commun pour discuter de leurs divergences. Et aucun sujet n'a plus besoin d'un discours rationnel que celui des races.
  • Intellectuels et Races, Thomas Sowell (trad. Stéphane Geyres, Daivy Merlijs et Pascal Boustingorry), éd. Résurgence, 2012, p. 11


Contrairement aux visions imaginées par certains membres de l'intelligentsia, souffrir de l'oppression ne rend pas les gens nobles, ni même nécessairement tolérants.
  • Intellectuels et Races, Thomas Sowell (trad. Stéphane Geyres, Daivy Merlijs et Pascal Boustingorry), éd. Résurgence, 2012, p. 63


Ceux qui disent qu'on devrait "faire quelque chose" sont rarement face au fait que tout dépend de la nature précise de ce quelque chose.
  • Intellectuels et Races, Thomas Sowell (trad. Stéphane Geuyres, Daivy Merlijs et Pascal Boustingorry), éd. Résurgence, 2012, p. 123


On ne peut être humain ou inhumain qu'envers des personnes vivantes, pas envers des abstractions.
  • Intellectuels et Races, Thomas Sowell (trad. Stéphane Geyres, Daivy Merlijs et Pascal Boustingorry), éd. Résurgence, 2012, p. 123


De la non-imputabilité à l'irresponsabilté, il n'y a qu'un pas.
  • Intellectuels et Races, Thomas Sowell (trad. Stéphane Geyres, Daivy Merlijs et Pascal Boustingorry), éd. Résurgence, 2012, p. 142


Nombre de ce qu'on appelle problèmes sociaux sont des différences entre les théories des intellectuels et les réalités du monde, des différences que beaucoup d'intellectuels interprètent comme signifiant que c'est le monde réel qui est mauvais et doit être changé. Apparemment, leurs théories, et les visons qui les sous-tendent, ne sauraient être fausses.
  • Intellectuels et Races, Thomas Sowell (trad. Stéphane Geyres, Daivy Merlijs et Pascal Boustingorry), éd. Résurgence, 2012, p. 144



Années 80[modifier]

Ce que font les systèmes de protection sociale et d'autres types de programmes gouvernementaux, c'est payer les gens à échouer. Dans la mesure où ils échouent, ils reçoivent l'argent; dans la mesure où ils réussissent, même dans une mesure modérée, l'argent est enlevé.
  • (en) Thomas Sowell, "Free to Choose", Milton Friedman, PBS, 1980


Le socialisme en général a un historique d'échec si flagrant que seul un intellectuel peut l'ignorer ou l'éluder.
  • « "La survie de la gauche" », Thomas Sowell, New York: NY, livres de base (2011), 8 septembre 1997, p. 144


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :