Thomas Piketty

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Thomas Piketty (2014).

Thomas Piketty (1971-) est un économiste français, spécialiste des inégalités économiques. Il est auteur des plusieurs livre, dont Le capital au XXIe siècle (2013) et Capital et idéologie (2019).

Citations[modifier]

2018[modifier]

Si l'aggravation des inégalités ne fait pas l'objet d'un suivi et d'un remède efficaces, elle pourrait provoquer toutes sortes de catastrophes politiques, économiques et sociales.


2019[modifier]

Les inégalités, et ce qu’elles provoquent, sont au cœur de notre destin. Et de notre possible autodestruction.
  • (fr) « Thomas Piketty : « La fiscalité est le prolongement concret des idéologies » », Richard Werly [entretien avec Thomas Piketty], Le temps, nº 6515, 14 septembre 2019, p. 13 (lire en ligne)


La capacité des États à prélever l’impôt a été minée par ces mouvements qui, contrairement à ce que l’on prétend, ne sont pas le produit de la seule liberté d’entreprendre, mais d’une idéologie. [...] Ronald Reagan et ses mentors prétendent que, grâce au libéralisme à tout va, la croissance va s’accroître et que tout le monde va en profiter. Un système légal très sophistiqué se met en place pour permettre cette évasion fiscale mondiale. [...] Il est temps de revenir sur l’illusion du reaganisme, à la lumière des faits.
  • (fr) « Thomas Piketty : « La fiscalité est le prolongement concret des idéologies » », Richard Werly [entretien avec Thomas Piketty], Le temps, nº 6515, 14 septembre 2019, p. 13 (lire en ligne)


La fiscalité a une spécificité : elle est le prolongement concret des idéologies. Le système fiscal, la nature et le montant des impôts prélevés et leur utilisation disent, plus que tout autre indicateur, quelle société vous voulez et quel degré d’inégalité vous êtes prêts à accepter. Croyez-vous vraiment que les paradis fiscaux sont le résultat naturel de la mondialisation ? Non. Ils sont le produit d’un raisonnement légal complexe, assumé, voulu.
  • (fr) « Thomas Piketty : « La fiscalité est le prolongement concret des idéologies » », Richard Werly [entretien avec Thomas Piketty], Le temps, nº 6515, 14 septembre 2019, p. 13 (lire en ligne)


Je ne crois pas du tout à l’égalité absolue. Ce que je raconte dans mon livre, c’est comment le système s’est toujours organisé pour justifier l’existence de riches, de pauvres et l’écart entre ces catégories. Je démontre ainsi qu’il est faux de prétendre qu’un taux élevé d’imposition sur les plus riches décourage la croissance. Oui, c’est faux. Tout comme il est faux de croire qu’un dirigeant est plus performant s’il est payé 20 millions d’euros par mois au lieu d’un million d’euros !
  • (fr) « Thomas Piketty : « La fiscalité est le prolongement concret des idéologies » », Richard Werly [entretien avec Thomas Piketty], Le temps, nº 6515, 14 septembre 2019, p. 13 (lire en ligne)


Pour moi, comme économiste et chercheur, la liberté doit d’abord viser à la circulation du pouvoir. Or derrière l’éloge de la liberté économique s’est toujours dessinée la peur de la démocratie et du peuple. Doit-on accepter qu’il n’y ait pas de solution politique aux luttes sociales ? Il faut savoir innover, inventer, corriger notre système économique. Dire que les États ne doivent surtout pas réguler les inégalités et les flux économiques et financiers est une idéologie extrémiste et dangereuse.
  • (fr) « Thomas Piketty : « La fiscalité est le prolongement concret des idéologies » », Richard Werly [entretien avec Thomas Piketty], Le temps, nº 6515, 14 septembre 2019, p. 13 (lire en ligne)


D’où la nécessité de le repenser et de faire en sorte que les plus riches paient ce qu’ils doivent à la société dans laquelle – et grâce à laquelle – ils ont accumulé leur patrimoine et leur fortune ! Je suis très inquiet de voir les divisions croissantes au sein de l’Union européenne, en particulier entre les grands pays : Italie, Allemagne, France. Leur fiscalité devrait converger car sans impôt commun, l’Europe fédérale n’aura jamais de capacité commune. Comment fera-t-on face à l’emballement du réchauffement climatique ? Repenser l’impôt et la démocratie, c’est repenser notre union et hausser notre niveau de confiance mutuelle. La concurrence de tous contre tous, c’est au contraire la défiance, donc la voie vers le démantèlement communautaire.
  • (fr) « Thomas Piketty : « La fiscalité est le prolongement concret des idéologies » », Richard Werly [entretien avec Thomas Piketty], Le temps, nº 6515, 14 septembre 2019, p. 13 (lire en ligne)