Gregory Mankiw

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gregory Nicholas Mankiw (né le 3 février 1958) est un économiste américain, connu à l'échelle mondiale. Il est un des représentants de la nouvelle économie keynésienne.

Citations[modifier]

Les propositions centrales sont largement théoriques, plutôt que pratiques. Les nouveaux keynésiens acceptent le concept du monde telle qu'elle est résumée dans la synthèse néoclassique : à court terme, l'économie peut dévier de son niveau d'équilibre et les politiques monétaires et budgétaires ont des effets importants sur l'activité économique réelle.
  • Réponse à la question « comment résumeriez-vous les principales propositions de la nouvelle macroéconomie keynésienne? »
  • Théories économiques, Marc Montoussé, éd. Bréal, 1999, p. 242


Macroéconomie, 2003[modifier]

Les lignes qui précèdent montrent bien le monde incertain dans lequel doivent vivre les économistes autant que les responsables politiques : l’état actuel des connaissances macroéconomiques offrent certes beaucoup d’explication, mais il laisse aussi sans réponse de nombreuses questions. Pour les économistes, le défi consiste à trouver les réponses à ces questions et à étendre le champ des connaissances. Pour les responsables politiques, le défit est d’utiliser au mieux l’état actuel des connaissances pour améliorer les résultats économiques. Relever ces deux défis est certes ambitieux, mais pas impossible.
  • Macroéconomie, Grégory N. Mankiw, éd. de boeck, 2003, p. 625
Nul ne le conteste, la macroéconomie est une science à la fois jeune et imparfaite. La capacité des macroéconomistes à prévoir l’évolution future des composantes économiques n’est en rien supérieure à celle des météorologistes à prédire le temps qu’il fera le mois prochain. Pour tant, vous constaterez…que les macroéconomistes en savent long sur la manière dont l’économie fonctionne.
  • Macroéconomie, Grégory N. Mankiw, éd. de boeck, 2003, p. 5
En fait, la macroéconomie est aussi diversifiée que l’est l’économie elle-même.
  • Macroéconomie, Grégory N. Mankiw, éd. de boeck, 2003, p. 14
La macroéconomie est l’étude de l’économie dans son ensemble, notamment quant à des phénomènes tels la croissance du revenu, l’inflation et le taux de chômage. La macroéconomie s’efforce à la fois d’expliquer les évolutions économiques et de concevoir des politiques susceptibles d’améliorer les performances économiques.
  • Macroéconomie, Grégory N. Mankiw, éd. de boeck, 2003, p. 17


Principes de l’économie, 1998[modifier]

La science économique associe les vertus de la politique à celles de la science. C’est véritablement une science sociale. Sa matière, c’est la société : comment les gens décident de vivre leur vie et comment ils interagissent les uns avec les autres. Son approche est scientifique. En abordant les questions politiques avec un esprit scientifique, la science économique essaie d’apporter des réponses aux questions fondamentales que posent toutes les sociétés.
  • Principes de l’économie, Grégory N. Mankiw, éd. Economica, 1998, p. IX


L’économie, c’est l’étude de la manière dont la société gère ses ressources rares.
  • Principes de l’économie, Grégory N. Mankiw, éd. Economica, 1998, p. 4


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :