Philippe d'Iribarne

Citations « Philippe d'Iribarne » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Philippe d’Iribarne (7 mars 1937 - ), est un homme d'affaires français et directeur de recherche du CNRS, né à Casablanca (Maroc).

Ingénieur diplômé de l’École Polytechnique et diplômé de l’Institut d'études politiques de Paris, il est un homme d’affaires expérimenté dans le domaine des entreprises et leur difficultés. Il mène aussi, avec son équipe "Gestion de Société", des enquêtes sur la signification sociale de leurs activités, publiant ses résultats dans plusieurs volumes.

Citations[modifier]

L'Étrangeté française, 2006[modifier]

D'où peuvent provenir toutes ces singularités, qui concernent tout ce qui touche, de près ou de loin, à l'organisation de la société: le « modèle social », certes, mais aussi l'école, la vie politique, la gestion de l'immigration, le rôle des intellectuels, le fonctionnement de la recherche, et bien d'autres domaines? S'agit-il d'une simple colletion d'héritages singuliers? Ou de quelque chose de plus vaste, d'une grande conception de la vie en société qui régit tous les aspects de l'existence? Dans d'autres sociétés, commes les États-Unis ou l'Allemagne, on croit discerner sans trop de mal une certaine cohérence. Mais en France? Il est sans doute peu de pays où l'on célèbre autant la raison, les idées générales, l'universel, l'ouverture au monde, ce qui est grand, neuf, généreux. Et, simultanément, elle n'a rien à envier à personne en ce qui concerne la défense des particularismes, des statuts, des terroirs, des situations acquises. On y brocarde volontiers les puissants et l'on est dans l'attente de grands hommes.

  • L'Étrangeté française, Philippe d'Iribarne, éd. Seuil, 2006 (ISBN 2-02-086038-4), partie Introduction, p. 8


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :