Yves Guyot

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Yves Guyot par Nadar.

Yves Guyot né à Dinan le 6 septembre 1843 et décédé à Paris le 22 février 1928 était un homme politique, publiciste et économiste français.

Réfutation par Yves Guyot de l'essai sur La Propriété : Origine et Évolution — Thèse communiste de Paul Lafargue[modifier]

Il y a toute fois une distinction essentielle à faire : la civilisation romaine et la civilisation féodale étaient basées sur l'exploitation du vaincu par le vainqueur ; la richesse avait pour origine la conquête et le pillage. La civilisation moderne est basée sur l'appropriation des agents naturels aux besoins de l'homme : l'augmentation du capital ne résulte pas du pillage du plus faible, mais d'une meilleur utilisation des qualités de la nature et des forces sur lesquelles nous pouvons agir
  • La propriété : Origine et Évolution — Thèse communiste (1895), Paul Lafargue, Yves Guyot, éd. Éditions du Sandre, 2008  (ISBN 978-2-914958-65-3), partie Réfutation par Yves Guyot, p. 5


le mot propriété s'applique à toutes les utilités possédées par l'homme.
  • La propriété : Origine et Évolution — Thèse communiste (1895), Paul Lafargue, Yves Guyot, éd. Éditions du Sandre, 2008  (ISBN 978-2-914958-65-3), partie Réfutation par Yves Guyot, p. 11


le monde n'appartient pas aux peuples sobres.
  • La propriété : Origine et Évolution — Thèse communiste (1895), Paul Lafargue, Yves Guyot, éd. Éditions du Sandre, 2008  (ISBN 978-2-914958-65-3), partie Réfutation par Yves Guyot, p. 40


Moins bien ils utilisent les choses, les êtres, les forces dont ils sont entourés, moins ils sont avancés en évolution ; mieux ils savent les adapter à leur usage, plus haut est le degré de civilisation auquel ils sont arrivés. La manière dont se manifestent les besoins et dont les hommes essayent de les satisfaire dépend de deux facteurs : la race et le milieu.
  • La propriété : Origine et Évolution — Thèse communiste (1895), Paul Lafargue, Yves Guyot, éd. Éditions du Sandre, 2008  (ISBN 978-2-914958-65-3), partie Réfutation par Yves Guyot, p. 34


Le chef a pour rôle de faire l'effort de décider et vouloir pour les autres. Dans les civilisations les plus avancées, nous savons combien peu d'hommes sont aptes à ce rôle. […] Ce ne sont pas en général, les meilleurs ; ce ne sont pas même les plus intelligents ; mais ils savent vouloir et agir là ou les autres hésitent.
  • La propriété : Origine et Évolution — Thèse communiste (1895), Paul Lafargue, Yves Guyot, éd. Éditions du Sandre, 2008  (ISBN 978-2-914958-65-3), partie Réfutation par Yves Guyot, p. 60


La meilleure manière de tirer profit du conquis n'est pas pour le vainqueur, de le faire travailler directement, mais de n'intervenir que pour le partage du produit.
  • La propriété : Origine et Évolution — Thèse communiste (1895), Paul Lafargue, Yves Guyot, éd. Éditions du Sandre, 2008  (ISBN 978-2-914958-65-3), partie Réfutation par Yves Guyot, p. 75


Résultat du besoin de fixité et de stabilité si puissant chez la plupart des hommes, la propriété familiale aide au défrichement du sol, à la subsistance des groupes plus ou moins nombreux ; mais elle les soumet au despotisme de l'ancien et les immobilise dans la tradition. Elle attache l'homme à une glèbe déterminée et lui interdit de regarder au delà de son horizon. Au lieu de penser, d'agir, de se décider par lui-même, il est habitué à l'obéissance passive envers le chef de famille. Il est enraciné au sol comme un végétal, et sa vie ainsi immobilisée est végétative
  • La propriété : Origine et Évolution — Thèse communiste (1895), Paul Lafargue, Yves Guyot, éd. Éditions du Sandre, 2008  (ISBN 978-2-914958-65-3), partie Réfutation par Yves Guyot, p. 83


Les principes de 89 et le socialisme[modifier]

Si nous ne comprenons plus très bien aujourd’hui en France l’influence exercée par les Principes de 89, il y a un siècle, c’est qu’elle a été trop profonde. Nous ne pouvons plus nous représenter la situation sociale et politique de la France telle qu’elle était à la mort de Voltaire (1778) ou de Diderot (1784). Quand nous parlons de l’ancien régime à des ouvriers et à des paysans, ils le considèrent comme une histoire aussi ancienne que celle des Égyptiens ou des Babyloniens.
Si la célébration du Centenaire de 89 n’a pas provoqué plus d’enthousiasme intime, c’est qu’il manquait d’actualité. L’œuvre de nos pères a été si complète qu’elle a enseveli, même dans notre souvenir, les destructions qu’elle a accomplies. Et alors, comme si la Déclaration des Droits de l’homme n’avait pas reçu d’application, des hommes étonnés, comme MM. Ferneuil et Charles Benoist, s’éveillent et disent : — Les immortels principes ? Qu’est-ce que c’est que ça ?
  • Les Principes de 89 et le Socialisme, Yves Guyot, éd. Ch. Delagrave, 1894, partie 2: Les Principes de 1798, chap. 1: Erreur des contempteurs, p. 40 (texte intégral sur Wikisource)


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :