Aller au contenu

Catherine Webb

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.

Catherine Webb, est une romancière britannique née le 27 avril 1986} à Londres. Elle publie ses romans sous les pseudonymes de Kate Griffith et de Claire North.

Citations

[modifier]

Extraits du roman

[modifier]
La connaissance n'est pas un substitut à l'ingéniosité, mais un accélérateur.
  • (en) Knowledge is not a substitute for ingenuity, merely an accelerant.
  • Citation collectée par Markjoseph125 sur en.wikiquote.org
  • Les Quinze Premières Vies d'Harry August, Catherine Webb (trad. wikiquote), éd. Redhook Books, 2014  (ISBN 978-0-316-39961-6), chap. 51, p. 224


En vérité la science n'est ni plus ni moins qu'un processus logique de déduction et d'expérimentation sur des événements observables. Elle n'a rien de bon ou de mauvais, mais simplement le vrai ou le faux dans une définition strictement mathématique. Ce que les gens font de cette science peut faire l'objet d'un débat éthique, mais ce n'est pas au véritable scientifique de s'en préoccuper. Laissons cela aux politiciens et aux philosophes.
  • (en) Pure science is no more and no less than the logical process of deduction and experimentation upon observable events. It has no good or bad about it, merely right or wrong in a strictly mathematical definition. What people do with that science is cause for ethical debate, but it is not for the true scientist to concern themselves with that. Leave it to the politicians and philosophers.
  • Citation collectée par Markjoseph125 sur en.wikiquote.org
  • Les Quinze Premières Vies d'Harry August, Catherine Webb (trad. wikiquote), éd. Redhook Books, 2014  (ISBN 978-0-316-39961-6), chap. 17, p. 70


Rien n'est perdu quand on ignore ce que l'on a perdu.
  • (en) There is no loss, if you cannot remember what you have lost.
  • Citation collectée par Markjoseph125 sur en.wikiquote.org

Au sujet du roman

[modifier]
Un des avantage du pseudonyme c'est que les gens peuvent lire le livre sans que le passé de l'auteur ne les influence. Personne en lisant Harry August ne va s'exclamer :
Oh ! c'est intéressant mais où est donc passée la magie ?
à moins qu'il ne sache que je suis également Kate Griffin et ne recherche délibérément les saveurs de ce style.
  • (en) One of the joys of a pseudonym is that people can read a book without the author’s history affecting how they see it. No one reading Harry August can exclaim, ‘wow, this is interesting, but where’s the urban wizardry?’ unless they also know that I’m also Kate Griffin and are deliberately looking for flavours of that style.
  • Interview de Claire North au moment de la parution du roman
  • « Author interview with Catherine Webb / Claire North », La rédaction, The Book Plant, 01/04/2014 (lire en ligne)


La maison des jeux, Tome 1 : Le Serpent

[modifier]
Vue (peinture) aérienne de la cité lacustre, sur la droite les bâteau mouillent dans la lagune
Venise plan de 1620

Extraits du roman

[modifier]
Une loyauté achetée avec de l'argent ne dure que jusqu'à l'offre suivante.
  • La Maison des Jeux, Catherine Webb (sous le pseudonyme de Clare North) (trad. Michel Pagel), éd. Belial, 2022  (ISBN 978-2-843-44997-0), t. 1 - Le Serpent, p. 55


Ces rues, ces rues !

A-t-elle peur de s'y promener ?
(Oui. Elle a peur. Nous le savons ; nous le sentons au plus profond de nos coeurs ; elle regarde et elle a peur). Ce sont ces rues qui lui ont donné la vie, et ce qui marche auprès d'elle n'est pas la peur des ombres, pas la peur du noir, mais une peur bien plus grande, bien pire -- celle du passé, qui ne la quitte jamais.

  • La Maison des Jeux, Catherine Webb (sous le pseudonyme de Clare North) (trad. Michel Pagel), éd. Belial, 2022  (ISBN 978-2-843-44997-0), t. 1 - Le Serpent, p. 58-59


La sagesse s'incline trop aisément devant l'orgueil.
  • La Maison des Jeux, Catherine Webb (sous le pseudonyme de Clare North) (trad. Michel Pagel), éd. Belial, 2022  (ISBN 978-2-843-44997-0), t. 1 - Le Serpent, p. 61


- Ce que vous proposez est très coûteux.
- Vous voulez gagner ?
- Bien sûr.
Alors investissez dans la victoire.
  • La Maison des Jeux, Catherine Webb (sous le pseudonyme de Clare North) (trad. Michel Pagel), éd. Belial, 2022  (ISBN 978-2-843-44997-0), t. 1 - Le Serpent, p. 112


A Venise, souffle-t-il, la mort vous trouvera où que vous vous cachiez. Vous ne pouvez pas passer votre vie à l'attendre sinon vous ne vivrez pas.
  • La Maison des Jeux, Catherine Webb (sous le pseudonyme de Claire North) (trad. Michel Pagel), éd. Belial, 2022  (ISBN 978-2-843-44997-0), t. 1 - Le Serpent, p. 143

Au sujet du roman

[modifier]
Je pense avoir choisi une femme, même si la période est particulièrement patriarcale, précisément pour cette raison que les gens ont tendance à ignorer les femmes. La majeure partie de l’histoire du monde est constituée d’historiens masculins ignorant l’existence de 50 % de la population.
  • « Interview avec Claire North », propos recueillis par Allan, Fantastinet - l'actualité des mondes imaginaires, 27 novembre 2023 (lire en ligne)


La Maison des jeux, T.2 : Le Voleur

[modifier]

Extraits du roman

[modifier]
Le GRAND jeu est pour bientôt. Pas encore, pas encore. Le plateau n'est pas tout à fait prêt, les pièces ne sont pas en place, mais il est pour bientôt.Pourquoi ne nous a-t-elle pas détruit ? [...] Peut-être parce qu'en tout point, le jeu le plus grand est celui qui apporte le plus de plaisir.
  • La Maison des Jeux, Claire North (trad. Michel Pagel), éd. Belial, 2022  (ISBN 978-2-381-63057-1), t. 2 - Le Voleur, chap. 1, p. 9


Gare de Hua Lampong (Bangkok) en 1937, une locomotive à vapeur au premier plan
Dans la partie de cache-cache qui l'oppose à Abhik, Remy Burke revient à Bangkok par le train, déguisé en moine bouddhiste.
Les empires français et anglais se faisaient les gros yeux à travers le Sud-Est asiatique, s'emparant ici d'une péninsule, là d'un peuple ancestral, jusqu'à ce que ne demeure enfin qu'un seul pays, la Thaïlande, Thaïlande bénie, prête à être écrasée comme un insecte sous la patte du léopard.
  • La Maison des Jeux, Claire North (trad. Michel Pagel), éd. Belial, 2022  (ISBN 978-2-381-63057-1), t. 2 - Le Voleur, chap. 3, p. 12-13


La Maison des Jeux paraît ancienne, elle semble occuper sa place naturelle, s'insérer dans l'architecture du lieu comme si elle s'y trouvait depuis longtemps, puis disparaître sans laisser de citatrice.
  • La Maison des Jeux, Claire North (trad. Michel Pagel), éd. Belial, 2022  (ISBN 978-2-381-63057-1), t. 2 - Le Voleur, chap. 4, p. 27


Joueur au sein de la Haute Loge de la Maison des Jeux, il n'a qu'un seul objectif, celui-là même qui dirige tout homme ou toute femme ayant jamais posé le pied en ces galeries sanctifiées : il est déterminé à gagner. Toute autre pensée est une simple distraction.
  • La Maison des Jeux, Claire North (trad. Michel Pagel), éd. Belial, 2022  (ISBN 978-2-381-63057-1), t. 2 - Le Voleur, chap. 4, p. 28


Dans la Maison des Jeux, rien n'est laissé au hasard.
  • La Maison des Jeux, Claire North (trad. Michel Pagel), éd. Belial, 2022  (ISBN 978-2-381-63057-1), t. 2 - Le Voleur, chap. 7, p. 31


Lors de la troisième rotation, il vit l'éléphant. L'animal était à moins de cinquante mètres de là et s'y trouvait depuis le début. Comment se demanda l'Européen, une créature aussi massive et pesante pouvait-elle aussi bien se cacher ?
  • La Maison des Jeux, Claire North (trad. Michel Pagel), éd. Belial, 2022  (ISBN 978-2-381-63057-1), t. 2 - Le Voleur, chap. 15, p. 56


Nous voilà arrivés à un moment délicat. Ce ne sont pas de mauvaises gens ces trafiquants, n'est-ce pas ? Comment définir le mot mauvais ? Songnoom aime sa mère et, en raison de cet amour, il ferait sûrement n'importe quoi pour la protéger. Si cela impliquait de tuer des étrangers de sang froid, cela ne serait donc pas une mauvaise action en soi, mais la simple conclusion logique de notre raisonnement.
  • La Maison des Jeux, Claire North (trad. Michel Pagel), éd. Belial, 2022  (ISBN 978-2-381-63057-1), t. 2 - Le Voleur, chap. 15, p. 58


J'aime la victoire. Le... défi. Ce n'est pas la routine du quotidien que j'affronte. Je ne reste pas assis à résoudre des problèmes logiques ; je n'essaie pas de faire circuler les trains entre Mandalay et Rangoun [...]. Ce n'est pas la routine du quotidien que j'affronte, mais des esprits brillants. Je combats ces esprits brillants et quand je gagne, quand je sens que j'ai été le meilleur...
  • La Maison des Jeux, Claire North (trad. Michel Pagel), éd. Belial, 2022  (ISBN 978-2-381-63057-1), t. 2 - Le Voleur, chap. 21, p. 78


La Maison des Jeux aurait pu intervenir, équilibrer le pari avant qu'il ne soit effectif mais elle ne l'a pas fait. C'est curieux...
  • La Maison des Jeux, Claire North (trad. Michel Pagel), éd. Belial, 2022  (ISBN 978-2-381-63057-1), t. 2 - Le Voleur, chap. 21, p. 80


Le coin de la lèvre inférieure d'Abhik se contracte un tout petit peu et, une nouvelle fois, il se tapote le centre du front de ses doigts joints, une fois, deux fois, trois fois, pour stabiliser ses pensées. Il n'a pas l'habitude d'entendre qu'il s'est trompé ; cet incident ne peut que mettre mal à l'aise un homme de son tempérament, et, puisque cela le met mal à l'aise, il commet la plus grande erreur possible : il l'ignore.
  • La Maison des Jeux, Claire North (trad. Michel Pagel), éd. Belial, 2022  (ISBN 978-2-381-63057-1), t. 2 - Le Voleur, chap. 25, p. 87


Naguère la fierté du royaume de Lanna, la ville conservait ses murailles, ses temples plaqués or , son goût pour les bananes épicées et sa fierté, semblant proclamer à sa manière, dans l'ombre des montagnes, qu'elle restait un État en soi et n'avait guère besoin du monde extérieur pour l'ennuyer.
  • Au sujet de la ville de Lampang, en 1938
  • La Maison des Jeux, Claire North (trad. Michel Pagel), éd. Belial, 2022  (ISBN 978-2-381-63057-1), t. 2 - Le Voleur, chap. 29, p. 97


Toi, Remy, tu as le plus grand don que peut posséder un joueur de la Haute Loge - tu n'oublies pas que tes pièces sont humaines. D'un point de vue superficiel, certains diraient que cela te révèle gentil, mais je suggère que cela te révèle beau. Jouer des gens est un talent bien plus élégant qu'un simple calcul.
  • La Maison des Jeux, Claire North (trad. Michel Pagel), éd. Belial, 2022  (ISBN 978-2-381-63057-1), t. 2 - Le Voleur, chap. 33, p. 111


J'ai beaucoup voyagé, beaucoup erré avant de réaliser que je pouvais vous battre. Vous aviez réussi à me faire peur, à me terrifier, vous m'obligiez à consacrer toute mon énergie à me cacher, j'étais votre proie. Il m'a fallu longtemps pour me rappeler que je deviendrai bientôt le chasseur, et il se trouve Abhik, que je suis un bon chasseur.
  • La Maison des Jeux, Claire North (trad. Michel Pagel), éd. Belial, 2022  (ISBN 978-2-381-63057-1), t. 2 - Le Voleur, chap. 42, p. 146


Perdre mon intérêt pour le jeu ? souffle-t-il, contenant à peine la colère dans sa voix. C'est cela que vous voyiez en moi ? un joueur qui perd son intérêt pour le jeu ? C'est pour ça que vous avez dit à Abhik de me défier ?
  • La Maison des Jeux, Claire North (trad. Michel Pagel), éd. Belial, 2022  (ISBN 978-2-381-63057-1), t. 2 - Le Voleur, chap. 43, p. 151

Au sujet du roman

[modifier]
J’ai choisi la Thaïlande parce que j’avais besoin pour la narration d’un endroit chaud et suffocant. C’est aussi un pays coincé entre des puissances coloniales, au bord de la guerre, à un moment où on a l’impression que tout va exploser, et je voulais cette claustrophobie, cette tension et ce sentiment que tout n’est qu’à quelques années de s’effondrer complètement.
  • « « Que l’égalité des genres soit reconnue ! » : entretien avec Claire North », propos recueillis par Sébastien Omont, En attendant Nadeau, 4 décembre 2023 (lire en ligne)


Pénélope, reine d'Ithaque 2023

[modifier]
Télémaque a été élevé dans une société patriarcale, c’est un homme : il devrait donc commander, or ce n’est pas le cas. Ce personnage reflète dans une grande mesure la crise de la masculinité au XXIe siècle.
  • Propos de Catherine Webb dans une interview au sujet du roman Pénélope, reine d'Ithaque
  • « « Que l’égalité des genres soit reconnue ! » : entretien avec Claire North », propos recueillis par Sébastien Omont, En attendant Nadeau, 4 décembre 2023 (lire en ligne)


Citations sur

[modifier]
C'est un roman qui raconte comment une personne ordinaire, sans aucun pouvoir, est capable de casser les rouages de la grande machine. - et c'est assez jouissif.
  • tiré de 84Kde Claire North : la nouvelle révélation de la science-fiction
  • (fr) Sandy, A la page, France Culture, 17 septembre 2021

La Maison des jeux

[modifier]
Le jeu inventé par Claire North est aussi celui de l’existence elle-même, un jeu qui coûte des vies humaines et cause des drames.
  • Au sujet du Tome 1 : Le Serpent
  • « La Maison des Jeux, Tome 1 : Le Serpent », Nicolas Winter, Medium, 24 avril 2022 (lire en ligne)


Jeu de pièces Stanton, telles que conçues par Nathaniel Cooke à la fin des années 1830
Avec Le Maître, voici la mère de toutes les compétitions, menée de nos jours et à l’échelle du globe, entre la Maîtresse des jeux, disposant de toutes les ressources de son tripot surnaturel, et un prétendant entraperçu précédemment, attendant son heure pour saisir une chance d’éradiquer cette odieuse manipulation des destinées humaines.
  • Critique du tome 3, Le Maître


Sweet Harmony

[modifier]
Sweet Harmony s’attaque aussi aux dérives d’un système de santé qui ne pense que rentabilité et sacrifie les soins premiers à la marchandisation. Cette gangrène s’insinue aussi dans les rapports humains, et favorise l’emprise d’un être sur un autre, permettant à Jiannis, petit ami d’Harmony, de la modeler à son gré.
  • Présentation du roman paru dans Mardi SF
  • « Claire North, la guerre du bouton », Hubert Prolongeau, Libération, 30 janvier 2024 (lire en ligne)


Voir aussi

[modifier]

Parmi les autres lauréats du Prix imaginales :

Liens

[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :