Pierre Pevel

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre Pevel lors du festival des Imaginales, en France, en 2010.

Pierre Pevel, né en 1968, est un écrivain français de fantasy et de science-fiction.

Interviews[modifier]

Quelle est ta démarche dans l’écriture ?

Pierre Pevel : Je commence par travailler sur les personnages et l’univers. Une fois ces éléments cadrés, je me demande ce qu’il pourrait leur arriver. La structure une fois établie, peu d’éléments fondamentaux apparaîtront par la suite ou alors, cet élément a déjà été prévu dès le départ.

  • « Interview : Pierre Pevel », Pierre Pevel (propos recueillis par Allan), Fantastinet, 15 février 2008 (lire en ligne)


L’idée est d’introduire ces éléments fantastiques de la manière la plus naturelle possible. Il n’y a pas besoin de se justifier ou de justifier les éléments que nous avons introduits. Trop d’auteurs de fantasy expliquent, essaient de justifier au point de donner le sentiment de s’excuser. Il n’est pas utile de tout expliquer.
  • « Interview : Pierre Pevel », Pierre Pevel (propos recueillis par Allan), Fantastinet, 15 février 2008 (lire en ligne)


Internet a radicalement changé la façon dont l’écrivain est confronté à ses lecteurs. Auparavant, l’auteur n’avait comme retour que les chroniques dans les journaux ou encore le courrier qu’il recevait et ses rencontres sur les salons. Il faut avouer qu’il était rare qu’un lecteur prenne sa plume pour écrire une lettre ou qu’il se déplace sur un salon pour vous dire qu’il n’aime pas ce que vous faites.

Sur les forums, on assiste à des discussions plus “privées”, nous avons l’impression d’espionner, les réactions sont plus violentes, parfois très crétines mais parfois positives — que la critique le soit ou non. Par exemple, j’avais lu sur un forum un professeur parler de Wielstadt en indiquant que ces élèves de 5ème pouvaient écrire la même chose… Ce genre de propos peut-être destructeur si on n’est pas armé.

Quand on se fait publier, il est tout à fait légitime de trouver des lecteurs qui ne se retrouvent pas dans le texte, et un auteur qui se fait publié s’expose à la critique. Le seul écueil à éviter est de ne pas écrire son avis à l’emporte-pièce et de l’argumenter.
  • « Interview : Pierre Pevel », Pierre Pevel (propos recueillis par Allan), Fantastinet, 15 février 2008 (lire en ligne)


Travailler dans le jeu de rôle vous a-t-il aidé à écrire Les Ombres de Wielstadt ?

Pierre Pevel : Oui, surtout pour créer l'univers. C'est quelque chose que j'aime beaucoup faire : imaginer sa géographie, sa politique, les forces en présence, ce que l'on peut y faire ou pas… Pour élaborer celui des Ombres de Wielstadt, il a fallu que je me documente sur la guerre de Trente ans, sur le XVIIe siècle, et surtout sur la magie et la cabale mystique telle qu'elle était comprise à l'époque. J'ai essayé de faire une magie historique.

  • « Interview de Pierre Pevel », Pierre Pevel (propos recueillis par Jérôme Vincent), ActuSF, 20 septembre 2018 (lire en ligne)


Le XVIIe siècle et les histoires de romans de capes et d'épées me passionnent depuis longtemps. Je relis Les Trois mousquetaires pratiquement tous les ans. J'aime aussi beaucoup la fantasy et la guerre de Trente ans parce que c'est une période fascinante et très riche pour un romancier.
  • « Interview de Pierre Pevel », Pierre Pevel (propos recueillis par Jérôme Vincent), ActuSF, 20 septembre 2018 (lire en ligne)


J'ai l'impression que mon imaginaire est marqué par la fantasy pour longtemps et probablement depuis mon adolescence. Pourquoi ? Peut-être que je ne sais pas faire grand chose d'autre. J'ai déjà réfléchi à des intrigues de polar par exemple. Mais en général au bout du quatrième ou cinquième chapitre, j'imagine que le héros pourrait être contacté par l'esprit du défunt et très rapidement je finis dans une maison hantée… Je finis toujours par ajouter un morceau de fantastique ou de fantasy dans l'histoire.
  • « Interview de Pierre Pevel », Pierre Pevel (propos recueillis par Jérôme Vincent), ActuSF, 20 septembre 2018 (lire en ligne)


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :