Hasard

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Le hasard est le « caractère de ce qui arrive en dehors de normes objectives ou subjectives, de ce qui relève des lois de la probabilité et n'est pas délibéré » (Grand Robert, vol. 5, p. 115).

Étymologiquement, le mot provient de l'arabe ǎz-zăhr, qui indique le jeu de dés (tout comme le terme aléatoire provient du latin alea, qui signifie également jeu de dés).

Littérature[modifier]

Roman[modifier]

Théophile Gautier, La Croix de Berny, 1845[modifier]

« Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu, quand il ne veut pas signer. »

  • La Croix de Berny, Théophile Gautier, éd. Librairie Nouvelle, 1855, lettre III (« À monsieur le prince de Monbert »), p. 28


Herman Melville, Moby Dick, 1851[modifier]

« Cette épée agile et indifférente devait représenter le Hasard ; ainsi donc le hasard, le Libre Arbitre et la Nécessité, tout cela travaillé ensemble s'entremêlait : la chaîne droite de la Nécessité ne pouvait être détournée de son cours - pourtant chaque vibration y tendait - la fibre volonté de passer la navette entre certains fils. Et enfin le Hasard qui bien que confiné dans les lignes strictes de la Nécessité et bien que dirigé par le Libre Arbitre finissait par donner son aspect définitif à la chose. »


Gabriele D'Annunzio, Le Feu, 1900[modifier]

« {{{1}}} »

  • Le Feu, Gabriele D'Annunzio, éd. La Revue de Paris, 1900, chap. I. L'épiphanie du feu, p. 14


Anne Calife sous le nom de Anne Colmerauer, La déferlante, 2003[modifier]

« Le train poursuit sa route. Ma vie d'adulte vient d'être confiée au Hasard aux grandes dents, aux mains autant crochues que généreuses »

  • La déferlante, Anne Calife, éd. Balland,2003, réédition Menthol House, 2003  (ISBN 2-7158-1436-4), p. 13


Yasmina Khadra, L’Olympe des Infortunes, 2010[modifier]

« {{{1}}} »

  • L’Olympe des Infortunes, Yasmina Khadra, éd. Julliard, 2010, p. 219


Antoine Bello, L'homme qui s'envola, 2017[modifier]

« {{{1}}} »


Emmanuel Dongala, Jazz et vin de palme, 1982[modifier]

« Le propre du hasard est d'être imprévisible. »

  • « L'étonnante et dialectique déchéance du camarade Kali Tchikati », Emmanuel Dongala, dans Jazz et vin de palme, Emmanuel Dongala, éd. Hatier, coll. « Monde Noir Poche », 1982  (ISBN 2-7473-0251-2), p. 20


Poésie[modifier]

Propos de moralistes[modifier]

Joseph Joubert, Pensées[modifier]

« Le hasard est une part que la providence s’est réservée dans les affaires de ce monde, part sur laquelle elle n’a pas même voulu que les hommes pussent se croire aucune influence. »


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :