Wikiquote:Citations du jour/mars 2011

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cette page permet de répertorier toutes les citations du jour de mars 2011.
Pour créer une nouvelle citation, cliquez sur le lien rouge ou sur le lien modifier de la date voulue et complétez les champs citation, auteur et article.
[modifier]1 mars 2011



Les mots s’illuminent, quand le doigt du poëte y fait passer son phosphore. — Joseph Joubert

Vous pouvez la trouver sur la page : Mot


[modifier]2 mars 2011



[Car je le répète,] c'est par l'exemple qu'on se fait respecter de ses hommes. — Marcel Bigeard

Vous pouvez la trouver sur la page : Exemple


[modifier]3 mars 2011



Les sociétés apprécient de plus en plus le modèle tarifaire courant des logiciels libres, qui consiste à payer non pas selon le nombre d'utilisateurs d'un logiciel mais en fonction du service que l'on attend de l'application. — Vincent Berdot

Vous pouvez la trouver sur la page : Linagora


[modifier]4 mars 2011



En règle générale, le tarif d'un consultant expert sur une solution libre est inférieur d'environ 30% à celui d'un consultant sur un produit propriétaire... Un autre avantage dans le domaine du libre : la facturation à l'heure est très courante. — Pierre Landry

Vous pouvez la trouver sur la page : Logiciel libre


[modifier]5 mars 2011



Celui qui veut jouir du bonheur de la civilisation ne peut suivre aveuglément la nature. — Shūsui Kōtoku

Vous pouvez la trouver sur la page : Shūsui Kōtoku


[modifier]6 mars 2011



En Chine, la valeur morale réside dans la parole donnée et dans l'engagement personnel. — Philippe Garreau

Vous pouvez la trouver sur la page : Chine


[modifier]7 mars 2011



Il n’est que de feuilleter certaines archives pour voir qu’il ne faut point se relâcher. — François Balsan

Vous pouvez la trouver sur la page : François Balsan


[modifier]8 mars 2011



Chaque livre est très différent, c'est assez dur de juger. C'est, j'imagine, comme pour une mère de famille nombreuse. Elle ne peut pas dire quel fils elle préfère, mais elle saura lequel aura le plus de succès avec les filles, qui est leplus romantique, et elle saura en elle-même, en fin de compte, qui elle préfère, même si c'est dur pur elle de l'avouer officiellement, surtout à un journaliste... — Sabrina Champenois

Vous pouvez la trouver sur la page : Mère


[modifier]9 mars 2011



Nul paradis n'est permis à qui s'est rendu compte un jour de l'existence de l'infini. — Robert Desnos

Vous pouvez la trouver sur la page : Paradis


[modifier]10 mars 2011



Depuis longtemps déjà on savait que la littérature peut s’employer à d’autres fins que le seul plaisir de la lecture. Elle n’est en principe, que la liberté donnée au langage d’abuser de sa fonction pour offrir au loisir des gens les divertissements de la fable ou l’enchantement de la forme. — Paul Valéry

Vous pouvez la trouver sur la page : Littérature


[modifier]11 mars 2011



Mythe est toute chose qui est inséparable du langage, et lui emprunte toutes ses vertus sans contrepartie. — Paul Valéry

Vous pouvez la trouver sur la page : Mythe


[modifier]12 mars 2011


Modèle:Citation du jour/12 mars 2011
[modifier]13 mars 2011



C’est au moyen âge, dit-il, que nous devons les deux pires inventions de l’humanité : l’amour romanesque et la poudre à canon. — André Maurois

Vous pouvez la trouver sur la page : André Maurois


[modifier]14 mars 2011



Alexandre le rencontrant un jour lui dit : "Je suis le grand roi Alexandre". Diogène alors se présenta : "Et moi, je suis Diogène, le chien." On lui demanda pourquoi il était appelé le chien : "parce que je caresse ceux qui me donnent, j'aboie contre ceux qui ne me donnent pas, et je mors ceux qui sont méchants. — Diogène Laërce

Vous pouvez la trouver sur la page : Chien


[modifier]15 mars 2011



Je ne suis pas d'accord qu'on dise que la Suisse est le pays du consensus par excellence. — Pascal Décaillet

Vous pouvez la trouver sur la page : Pascal Décaillet


[modifier]16 mars 2011



Les deux éléments de l'architecture qui ont dépéri avec la civilisation industrielle et ses techniques, sont la cheminée et l'escalier. — André Chastel

Vous pouvez la trouver sur la page : Escalier


[modifier]17 mars 2011



Un cheval lent n'atteint pas toujours la fin du voyage. — Robert Jordan

Vous pouvez la trouver sur la page : La Roue du Temps


[modifier]18 mars 2011



Quand tu veux te laver, prépare d'abord la serviette pour t'essuyer. — Gerolamo Cardano

Vous pouvez la trouver sur la page : Gerolamo Cardano


[modifier]19 mars 2011


Modèle:Citation du jour/19 mars 2011
[modifier]20 mars 2011



La vieillesse rendait-elle insensible à la souffrance ou était-ce simplement le masque qui gagnait en solidité ? — Harlan Coben

Vous pouvez la trouver sur la page : Harlan Coben


[modifier]21 mars 2011



Il faut amener les enfants à la pratique du bien par des exhortations, des paroles, et non pas, grands dieux ! par des coups et des mauvais traitements. — Plutarque

Vous pouvez la trouver sur la page : Plutarque


[modifier]22 mars 2011



La complaisance fait les amis, la franchise les ennemis. — Térence

Vous pouvez la trouver sur la page : Franchise


[modifier]23 mars 2011


Modèle:Citation du jour/23 mars 2011
[modifier]24 mars 2011



Premier truand : Il a dû être retardé dans un embouteillage.
Charles : À l'école il avait toujours le prix d'exactitude, et le prix de bonne camaraderie. Ah, les institutions, la notoriété, le prestige, tout est bafoué, et tout ! Le roi s'endort, on dessoude le dauphin ! Jolies manières ! Mais attention, hein ! J'ai bon caractère mais j'ai le glaive vengeur et le bras séculier. L'aigle va fondre sur la vieille buse !
Deuxième truand : C'est chouette comme métaphore, non ?
Premier truand : C'est pas une métaphore, c'est une périphrase.
Deuxième truand : Oh, fais pas chier !
Premier truand : Ça c'est une métaphore !

 — Michel Audiard

Vous pouvez la trouver sur la page : Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages


[modifier]25 mars 2011



Le président Beaufort : Je vous reproche simplement de vous être fait élire sur une liste de gauche et de ne soutenir à l'Assemblée que des projets d'inspiration patronale.
Le député Jussieu : Il y a des patrons de gauche ! Je tiens à vous l'apprendre.
Le président Beaufort : Oui, et y'a aussi des poissons volants mais qui ne constituent pas la majorité du genre.

 — Michel Audiard

Vous pouvez la trouver sur la page : Le Président


[modifier]26 mars 2011



Parce que j'aime autant vous dire que pour moi Monsieur Éric avec ses costards tissés en Écosse à Roubaix, ses boutons de manchettes en simili et ses pompes à l'italienne fabriquées à Grenoble, et ben c'est rien qu'un demi-sel. Et là, je parle juste question présentation. Parce que si je voulais me lancer dans la psychanalyse, j'ajouterais que c'est le roi des cons. Et encore les rois, ils arrivent à l'heure. Parce que j'en ai connu moi, mon cher maître, des rois, et puis pas des petits. Les Hanovre, les Hohenzollern. Rien que du micheton garanti croisade. — Michel Audiard

Vous pouvez la trouver sur la page : Le Cave se rebiffe


[modifier]27 mars 2011



Le cheval est capricieux par nature et quand par surcroît il est toxicomane, le pire est à craindre, mon cher. — Michel Audiard

Vous pouvez la trouver sur la page : Le Gentleman d'Epsom


[modifier]28 mars 2011



En Chine, quand les grands froids arrivent, dans toutes les rues des villes, on trouve des tas de petits singes égarés sans père ni mère. On sait pas s'ils sont venus là par curiosité ou bien par peur de l'hiver, mais comme tous les gens là-bas croient que même les singes ont une âme, ils donnent tout ce qu'ils ont pour qu'on les ramène dans leur forêt, pour qu'ils trouvent leurs habitudes, leurs amis. C'est pour ça qu'on trouve des trains pleins de petits singes qui remontent vers la jungle. — Michel Audiard

Vous pouvez la trouver sur la page : Un singe en hiver


[modifier]29 mars 2011



Quand la protection de l'enfance coïncide avec la crise du personnel, faut plus comprendre, faut prier ! — Michel Audiard

Vous pouvez la trouver sur la page : Les Tontons flingueurs


[modifier]30 mars 2011



À partir de maintenant on travaille au chrono. Parce que une minute d'écart veut pas dire forcément soixante secondes. Ça peut se transformer en années de placard. Crois-moi, j'connais la question. — Michel Audiard

Vous pouvez la trouver sur la page : Mélodie en sous-sol


[modifier]31 mars 2011



Rudolphe : Oh ! Devinez ce que je viens de trouver dans le placard à balais !
Francis : Une femme de ménage !
Rudolphe : Quoi, c'est logique ?

Francis : Ah oui ! Et à partir du moment où le valet de chambre se trouve dans le piano, oui !
 — Michel Audiard

Vous pouvez la trouver sur la page : Les Barbouzes