Wikiquote:Citations du jour/octobre 2009

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cette page permet de répertorier toutes les citations du jour d'octobre 2009.
Pour créer une nouvelle citation, cliquez sur le lien rouge ou sur le lien modifier de la date voulue et complétez les champs citation, auteur et article.
[modifier]1 octobre 2009



J’ai ma vérité ; quant à posséder la Vérité, je ne saurais y songer. — Marcel Conche

Vous pouvez la trouver sur la page : Marcel Conche


[modifier]2 octobre 2009



Le médecin guérit la maladie et tue le malade. — Francis Bacon

Vous pouvez la trouver sur la page : Francis Bacon


[modifier]3 octobre 2009



Personne n'aurait délibérement conçu un gouvernement aussi complexe et dans lequel les pouvoirs sont aussi mal délimités que celui de l'Union européenne. — Jean Monnet

Vous pouvez la trouver sur la page : Institutions de l'Union européenne


[modifier]4 octobre 2009



Celui qui se scandalise est toujours banal : j'ajoute qu'il est également toujours mal informé. — Pier Paolo Pasolini

Vous pouvez la trouver sur la page : Pier Paolo Pasolini


[modifier]5 octobre 2009



La majorité des extraterrestres ne croient pas aux humains. — Pierre Légaré

Vous pouvez la trouver sur la page : Pierre Légaré


[modifier]6 octobre 2009



Soldats, […] songez que du haut de ces monuments quarante siècles vous contemplent. — Napoléon Bonaparte

Vous pouvez la trouver sur la page : Napoléon Bonaparte


[modifier]7 octobre 2009



Notre continent devra opérer ce choix crucial et historique : ou bien il restera ce volet oriental du Gros-Occident, niant de ce fait sa propre spécificité, diluant progressivement sa propre identité dans une sur-modernité qui la condamnera à demeurer terre de conflits et zone frontalière, limes face à l'Est et face à l'Islam pour protéger les intérêts et la survie d'une puissance impériale d'au-delà de l'océan ; ou, alors, l'Europe se réveillera et retrouvera une nouvelle dimension, qui est tout à la fois sa dimension la plus ancienne ; (…) elle rompra les liens de subordination qui l'entravent et partira de l'avant, redevenant ainsi maîtresse de son destin. — Marcello De Angelis

Vous pouvez la trouver sur la page : Marcello De Angelis


[modifier]8 octobre 2009



La connaissance tue l'action, pour agir il faut être obnubilé par l'illusion. — Friedrich Nietzsche

Vous pouvez la trouver sur la page : Connaissance


[modifier]9 octobre 2009



La vie a toujours été une question de chance. — Stephen Baxter

Vous pouvez la trouver sur la page : Stephen Baxter


[modifier]10 octobre 2009



On se fatigue de tout sauf de dormir et de rêvasser. — Louis-Ferdinand Céline

Vous pouvez la trouver sur la page : Mort à crédit


[modifier]11 octobre 2009



La chair est triste, hélas ! et j'ai lu tous les livres. — Stéphane Mallarmé

Vous pouvez la trouver sur la page : Stéphane Mallarmé


[modifier]12 octobre 2009



Dans la vie, on ne regrette que ce qu'on a pas fait. — Jean Cocteau

Vous pouvez la trouver sur la page : Jean Cocteau


[modifier]13 octobre 2009



Si on ouvrait des gens, on trouverait des paysages. Si on m'ouvrait moi, on trouverait des plages. — Agnès Varda

Vous pouvez la trouver sur la page : Agnès Varda


[modifier]14 octobre 2009



Il serait dommage que la France et la Nouvelle-Zélande se rencontrent en quart de finale. France/Nouvelle-Zélande, c'est une finale. — Jonah Lomu

Vous pouvez la trouver sur la page : Équipe de France de rugby à XV


[modifier]15 octobre 2009



La meilleure santé, c'est de ne pas sentir sa santé. — Jules Renard

Vous pouvez la trouver sur la page : Santé


[modifier]16 octobre 2009



À cette époque, les gouvernements étaient capables de tout. Ce n'était ni mieux ni pire qu'à la nôtre où ils ne sont capables de rien… — Lazare de Gérin-Ricard

Vous pouvez la trouver sur la page : Gouvernement


[modifier]17 octobre 2009



Le fascisme était l'ombre, où plutôt l'enfant monstrueux du communisme. […] Comme le fascisme sortit du communisme, le nazisme fut engendré par le fascisme. — Winston Churchill

Vous pouvez la trouver sur la page : Mémoires sur la Deuxième Guerre Mondiale


[modifier]18 octobre 2009



Un esprit sain dans un corps sain. — Homère

Vous pouvez la trouver sur la page : Homère


[modifier]19 octobre 2009



Le marketing est une sorte de sociologie vénale, d'ethnologie de bazar dont le but est de savoir de quoi vous n'avez pas besoin et que l'on pourrait quand même vous vendre. — Philippe Meyer

Vous pouvez la trouver sur la page : Philippe Meyer


[modifier]20 octobre 2009



Comme les Anglais et les Américains, les Français et les Québécois forment deux peuples séparés par la même langue. — Maurice G. Dantec

Vous pouvez la trouver sur la page : Maurice G. Dantec


[modifier]21 octobre 2009



La vérité se cherche, l'erreur se flaire. — François de Closets

Vous pouvez la trouver sur la page : François de Closets


[modifier]22 octobre 2009



L'histoire de France commence avec la langue française. La langue est le signe principal d'une nationalité. — Jules Michelet

Vous pouvez la trouver sur la page : Jules Michelet


[modifier]23 octobre 2009



J’avais sorti hier de ma discothèque, à l’intention de Mme la ministre de l’économie, ce vieux tube de Marc Lavoine : « Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue, elle a tiré la première... » De fait, c’est vous, monsieur le secrétaire d’État, qui êtes ce matin au banc du Gouvernement. On ne peut même pas parler de roulette russe : avec le « crédit revolver », il y a une balle dans chaque chambre du barillet… L’image est à la hauteur du désespoir et des drames que génère l’usage de ce crédit dit « rechargeable » – comme pour dire que si l’on a raté la première fois, on aura une deuxième chance… — François Brottes

Vous pouvez la trouver sur la page : Crédit permanent


[modifier]24 octobre 2009



À vaincre sans péril on triomphe sans gloire. — Pierre Corneille

Vous pouvez la trouver sur la page : Le Cid


[modifier]25 octobre 2009



Le système policier établi dès les lendemains de la victoire se nourrit de la délation érigée en système, comme l'avait fait la terreur populaire. — Bartolomé Bennassar

Vous pouvez la trouver sur la page : Guerre d'Espagne


[modifier]26 octobre 2009



J'ai toujours remarqué que les gens faux sont sobres, et la grande réserve de la table annonce assez souvent des mœurs feintes et des âmes doubles. — Jean-Jacques Rousseau

Vous pouvez la trouver sur la page : Jean-Jacques Rousseau


[modifier]27 octobre 2009



Pour l'amour de Dieu prenez soin de nos hommes — Robert Falcon Scott

Vous pouvez la trouver sur la page : Robert Falcon Scott


[modifier]28 octobre 2009



D'autres pays engagent des terroristes, mais nous, nous engageons des États terroristes. Nous sommes un grand pays ! — Noam Chomsky

Vous pouvez la trouver sur la page : Terrorisme


[modifier]29 octobre 2009



Messieurs les dictateurs de l'école pharmaceutique de France, vous êtes des cuistres rognés : il y a une chose que vous devriez mieux mesurer ; c'est que l'opium est cette imprescriptible chose et impérieuse substance qui permet de rentrer dans la vie de leur âme à ceux qui ont eu le malheur de l'avoir perdue. — Antonin Artaud

Vous pouvez la trouver sur la page : Antonin Artaud


[modifier]30 octobre 2009



En résumé, une société hiérarchisée n'était possible que sur la base de la pauvreté et de l'ignorance. — George Orwell

Vous pouvez la trouver sur la page : 1984


[modifier]31 octobre 2009



Tant que l'homme sera mortel, il ne pourra pas être vraiment décontracté. — Bernard Werber

Vous pouvez la trouver sur la page : Les Thanatonautes