Francis Bacon

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Statue de Francis Bacon au Trinity College, Cambridge.

Francis Bacon (1561 - 1626) est un homme d'État, philosophe et scientifique anglais. Francis Bacon développa dans son œuvre De dignitate et augmentis scientiarum une théorie empiriste de la connaissance, et il précise les règles de la méthode expérimentale dans Novum Organum, ce qui fait de lui l’un des pionniers de la pensée scientifique moderne.

Citations[modifier]

Novum Organum (1620), traduction de 1857[modifier]

« {{{1}}} »

  • Novum Organum (lire en ligne), Francis Bacon (trad. Lorquet), éd. Hachette, 1857, p. 7


« {{{1}}} »

  • Novum Organum (lire en ligne), Francis Bacon (trad. Lorquet), éd. Hachette, 1857, p. 8


« {{{1}}} »

  • Novum Organum (lire en ligne), Francis Bacon (trad. Lorquet), éd. Hachette, 1857, p. 51


La Nouvelle Atlantide[modifier]

Voir le recueil de citations : La Nouvelle Atlantide

Citations rapportées[modifier]

« {{{1}}} »

  • Histoire de la vie et des ouvrages de François Bacon (lire en ligne), Jean-Baptiste Vauzelles, éd. F.G. Levrault, 1833, t. II, p. 190


« {{{1}}} »


Citations sur Francis Bacon[modifier]

Francis Bacon.jpg

« {{{1}}} »


« {{{1}}} »

  • Francis Bacon, Science et méthode (lire en ligne), Michel Malherbe et Jean-Marie Poisseur, éd. J. Vrin, Librairie philosophique, 1985  (ISBN 2-7116-0882-4), p. 7


« {{{1}}} »

  • Francis Bacon, Science et méthode (lire en ligne), Michel Malherbe et Jean-Marie Poisseur, éd. J. Vrin, Librairie philosophique, 1985  (ISBN 2-7116-0882-4), p. 58.


« {{{1}}} »

  • Francis Bacon, Science et méthode (lire en ligne), Michel Malherbe et Jean-Marie Poisseur, éd. J. Vrin, Librairie philosophique, 1985  (ISBN 2-7116-0882-4), p. 60.


« {{{1}}} »

  • Histoire de la vie et des ouvrages de François Bacon (lire en ligne), Jean-Baptiste Vauzelles, éd. Chez F.G. Levrault, 1833, t. I, p. 140


« {{{1}}} »


« {{{1}}} »

  • « Labyrinthe, adolescence et jeux vidéo », Thomas Gaon, OMNSH, 2011 (lire en ligne)


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :