Marcel Conche

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marcel Conche (2014).

Marcel Conche, né le 27 mars 1922, est professeur émérite de philosophie à la Sorbonne.

Confessions d’un philosophe, 2003[modifier]

J’ai ma vérité ; quant à posséder la Vérité, je ne saurais y songer.
  • Confessions d’un philosophe. Réponses à André Comte-Sponville, Marcel Conche, éd. Albin Michel, coll. « Biblio Essais », 2003  (ISBN 2-253-13100-8), p. 17


Je parle de sagesse « tragique », car la seule chose qui soit l’objet de ma recherche − la Vérité – ne porte en elle aucune garantie de m’apporter un plaisir ou un bonheur quelconques.
  • Confessions d’un philosophe. Réponses à André Comte-Sponville, Marcel Conche, éd. Albin Michel, coll. « Biblio Essais », 2003  (ISBN 2-253-13100-8), p. 20


Le philosophe doit assumer totalement la condition humaine : il doit vivre, et cela signifie aimer – et en assumer les conséquences.
  • Confessions d’un philosophe. Réponses à André Comte-Sponville, Marcel Conche, éd. Albin Michel, coll. « Biblio Essais », 2003  (ISBN 2-253-13100-8), p. 23


Les dieux sont des produits culturels ; seule la Nature est là pour tous les hommes, Grecs, Chinois ou autres. Si, avec l’universalisation que l’on voit aujourd’hui, le temps est venu d’une philosophie œcuménique, une telle philosophie ne pourra être qu’une philosophie de la Nature.
  • Confessions d’un philosophe. Réponses à André Comte-Sponville, Marcel Conche, éd. Albin Michel, coll. « Biblio Essais », 2003  (ISBN 2-253-13100-8), p. 56
Le grand bonheur est toujours extraordinaire et impréparé ; on ne peut ni le choisir ni l’organiser. Quant au petit bonheur courant, je n’y vois qu’ennui et promesse d’ennui.
  • Confessions d’un philosophe. Réponses à André Comte-Sponville, Marcel Conche, éd. Albin Michel, coll. « Biblio Essais », 2003  (ISBN 2-253-13100-8), p. 154


Tout individu humain a vocation à devenir philosophe.
  • Confessions d’un philosophe. Réponses à André Comte-Sponville, Marcel Conche, éd. Albin Michel, coll. « Biblio Essais », 2003  (ISBN 2-253-13100-8), p. 169


En droit, le sens de l’être se décide en chacun – en droit, dis-je, non en fait, étant donné le nombre de vies absentes d’elles-mêmes, cela parce que l’homme a abandonné à la collectivité, aux autres, la responsabilité de son être. La plupart des hommes sont des hommes collectifs, que leur éducation a faits.
  • Confessions d’un philosophe. Réponses à André Comte-Sponville, Marcel Conche, éd. Albin Michel, coll. « Biblio Essais », 2003  (ISBN 2-253-13100-8), p. 197


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :