Jules Renard

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jules Renard.

Jules Renard, né le 22 février 1864 et mort le 22 mai 1910, était un écrivain français.

Leçons d'écriture et de lecture[modifier]

Un mot si joli qu'on le voudrait avec des joues, pour l'embrasser.
  • Leçons d'écriture et de lecture, Jules Renard, éd. du Sonneur, 2009  (ISBN 978-2-916136-19-6), 1888, p. 13


Il voudrait donner à manger aux mots dans le creux de sa main.
  • Leçons d'écriture et de lecture, Jules Renard, éd. du Sonneur, 2009  (ISBN 978-2-916136-19-6), 26 mars 1892, p. 25


Écrire, c'est une façon de parler sans être interrompu.
  • Leçons d'écriture et de lecture, Jules Renard, éd. du Sonneur, 2009  (ISBN 978-2-916136-19-6), 13 avril 1895, p. 52


Un beau vers a douze pieds, et deux ailes.
  • Leçons d'écriture et de lecture, Jules Renard, éd. du Sonneur, 2009  (ISBN 978-2-916136-19-6), 11 février 1902, p. 97


Écrire avec la pointe de son cœur.
  • Leçons d'écriture et de lecture, Jules Renard, éd. du Sonneur, 2009  (ISBN 978-2-916136-19-6), 11 janvier 1904, p. 104


Journal, 1887-1910[modifier]

Tout est beau. Il faut parler d'un cochon comme d'une fleur.
  • Journal 1887-1910, Jules Renard, éd. Actes Sud, 1995  (ISBN 2-7427-5216-1), 9 mai 1891, p. 53


La peur de l'ennui est la seule excuse du travail.
  • Journal 1887-1910, Jules Renard, éd. Actes Sud, 1995  (ISBN 2-7427-5216-1), 10 septembre 1892, p. 285


Il faut aimer la nature et les hommes malgré la boue.
  • Journal 1887-1910, Jules Renard, éd. Actes Sud, 1995  (ISBN 2-7427-5216-1), 27 mars 1893, p. 210


L’ironie est surtout un jeu d’esprit. L’humour serait plutôt un jeu du cœur, un jeu de sensibilité.
  • Journal 1887-1910, Jules Renard, éd. Actes Sud, 1995  (ISBN 2-7427-5216-1), 1 janvier 1894, p. 154


Il n'y a pas d'amis : il y a des moments d'amitié.
  • Journal 1887-1910, Jules Renard, éd. Actes Sud, 1995  (ISBN 2-7427-5216-1), 4 janvier 1894, p. 35


La meilleure santé, c'est de ne pas sentir sa santé.
  • Journal, Jules Renard, éd. Gallimard, 1935, 14 juillet 1896, p. 232


Le rêve, c'est le luxe de la pensée.
  • Journal 1887-1910, Jules Renard, éd. Actes Sud, 1995  (ISBN 2-7427-5216-1), 13 mai 1897, p. 262


Je n'ai même pas eu la chance de manquer un train auquel il soit arrivé un accident.
  • Journal 1887-1910, Jules Renard, éd. Actes Sud, 1995  (ISBN 2-7427-5216-1), 18 février 1901, p. 74


L'accent circonflexe est l'hirondelle de l'écriture.
  • Journal 1887-1910, Jules Renard, éd. Actes Sud, 1995  (ISBN 2-7427-5216-1), 8 mai 1900, p. 29


Si le repos n'est pas encore, un peu, du travail, c'est tout de suite de l'ennui.
  • Journal 1887-1910, Jules Renard, éd. Actes Sud, 1995  (ISBN 2-7427-5216-1), 17 août 1903, p. 262


La femme est un roseau dépensant.
  • Journal 1887-1910, Jules Renard, éd. Actes Sud, 1995  (ISBN 2-7427-5216-1), 16 décembre 1904, p. 134


Nous voulons de la vie au théâtre et du théâtre dans la vie.
  • Journal 1887-1910, Jules Renard, éd. Actes Sud, 1995  (ISBN 2-7427-5216-1), 26 mars 1905, p. 299


Prends garde ! Le bonheur qui déborde éclabousse le voisin.
  • Journal 1887-1910, Jules Renard, éd. Actes Sud, 1995  (ISBN 2-7427-5216-1), 9 août 1905, p. 63


Le singe : un homme qui n'a pas réussi.
  • Journal 1887-1910, Jules Renard, éd. Actes Sud, 1995  (ISBN 2-7427-5216-1), 18 août 1905, p. 272


Les hommes naissent égaux. Dès le lendemain, ils ne le sont plus.
  • Journal 1887-1910, Jules Renard, éd. Actes Sud, 1995  (ISBN 2-7427-5216-1), 12 septembre 1907, p. 116


Le danger du succès, c'est qu'il nous fait oublier l'effroyable injustice du monde.
  • Journal 1887-1910, Jules Renard, éd. Actes Sud, 1995  (ISBN 2-7427-5216-1), 13 janvier 1908, p. 279


Un balayeur est fier de causer avec le cocher d'une voiture de maître.
  • Journal 1887-1910, Jules Renard, éd. Actes Sud, 1995  (ISBN 2-7427-5216-1), 2 juin 1909, p. 47


Le Pain de ménage[modifier]

Le droit, le devoir d’un homme qui n’aime plus une femme, c’est de courir en aimer une autre, immédiatement, afin que sur ce triste monde où elle est si rare, il ne se perde pas une parcelle de joie.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :