Marie-Edmée Pau

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Marie-Edmée Pau

Marie-Edmée Pau (1845-1871) est une femme de lettres, une diariste et une artiste française.

Le Journal de Marie-Edmée[modifier]

Mon journal, c’est une mosaïque dans laquelle je glisse une pierre de n’importe quelle couleur ; c’est l’arbre sur lequel Robinson faisait chaque jour une fente, et qui lui servit à compter les années d’exil ; c’est un composé de riens... Cependant il m’est précieux, comme tout ce qui est unique et dont la perte ne saurait se réparer.
  • Le Journal de Marie-Edmée, Marie-Edmée Pau, éd. Plon, 1876, p. 163


Oui, je hais ce système d’aplatissement employé à l’égard des femmes, qui leur interdit tout ce qu’il y a de grand dans l’emploi des forces humaines, et leur impose la vanité et la frivolité comme un devoir.
  • entrée du 16 août 1863
  • Le Journal de Marie-Edmée, Marie-Edmée Pau, éd. Plon, 1876, p. 200


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :