Gorō Miyazaki

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gorō Miyazaki en 2017.

Gorō Miyazaki (宮崎 吾朗, Miyazaki Gorō) est un réalisateur japonais, né le 21 janvier 1967 à Tokyo. Il est connu pour son travail au sein du studio Ghibli, notamment ses deux longs métrages Les Contes de Terremer (2006) et La Colline aux coquelicots (2011).

Citations de ses films[modifier]

Les Contes de Terremer, 2006[modifier]

Voir le recueil de citations : Les Contes de Terremer

La Colline aux coquelicots, 2011[modifier]

Voir le recueil de citations : La Colline aux coquelicots (film)

Propos publics[modifier]

Au sujet de sa carrière dans l'animation[modifier]

AlloCiné : Vous avez épousé plusieurs carrières avant de réaliser "Les Contes de Terremer"... Pourquoi avoir décidé si tard de réaliser votre premier film ?
Goro Miyazaki : Ce n'est pas si facile que ça quand vous avez un père qui s'appelle Hayao Miyazaki et qui est connu dans le monde entier... C'est pour cette raison que j'ai longtemps souhaité rester en dehors du monde de l'animation. Par ailleurs, ma mère m'a toujours dit de ne pas suivre les pas de mon père... Ça a été très dur de la convaincre ! (rires)
  • « "Les Contes de Terremer" : Interview de Goro Miyazaki », Propos recueillis par Eric Kervern, Allociné, interview réalisée le le 28 février 2007, mise en ligne le 4 avril 2007 (lire en ligne)


J'avais énormément hésité avant de faire mon second film car c'était affirmer que j'allais continuer à faire du cinéma. Pendant les cinq ans qui ont séparé mon film précédent de celui-ci, il y a eu beaucoup de changements et, ainsi, je me suis décidé à m'affronter et à continuer à faire du cinéma.
  • Le réalisateur Gorō Miyazaki au sujet de son film La Colline aux coquelicots.
  • « La colline aux coquelicots - Interview de Goro Miyazaki », Akata, Akata, 9 décembre 2011 (lire en ligne)


Au sujet des Contes de Terremer[modifier]

Allociné : Avant vous, Hayao Miyazaki avait déjà essayé d'adapter "Les Contes de Terremer".
Goro Miyazaki : Oui, il y a vingt ans le producteur Toshio Suzuki et mon père avaient déjà contacté Ursula K. Le Guin (nldr : l'auteur des Contes de Terremer) pour adapter ses livres. En revanche, à l'époque, ils étaient encore jeunes et avaient moins d'expérience qu'aujourd'hui. Ils étaient moins connus aussi et Ursula K. Le Guin avait alors refusé que l'on porte son oeuvre sur grand écran. Mais depuis elle a changé d'avis et nous a contacté directement pour nous en confier l'adaptation cette fois-ci.
  • « "Les Contes de Terremer" : Interview de Goro Miyazaki », Propos recueillis par Eric Kervern, Allociné, interview réalisée le le 28 février 2007, mise en ligne le 4 avril 2007 (lire en ligne)


Dans une des premières scènes du film, le jeune héros, Arren, assassine son père sans véritablement de raison. Connaissant vos relations houleuses avec votre père, faut-il y voir une volonté de rupture, un sentiment inavoué ?
Goro Miyazaki : Je n'ai jamais eu l'idée de tuer mon père ! (rires) Mais cette scène évoque ce que je ressens tous les jours en vivant au Japon. Ma génération a le même genre de sentiments qu'Arren, elle vit dans une tension permanente et peut exploser à tout moment.
  • « "Les Contes de Terremer" : Interview de Goro Miyazaki », Propos recueillis par Eric Kervern, Allociné, interview réalisée le le 28 février 2007, mise en ligne le 4 avril 2007 (lire en ligne)


Q: Comment avez vous concrètement travaillé sur le story-board vu que vous n'étiez pas habitué à cela auparavant ?
Gorō Miyazaki : Lorsque la moitié du scénario fut terminée, je suis allé voir Mr Suzuki qui m'a demandé des images que j'ai dessinées moi-même. Je suis retourné le voir et il m'a dit que je devrais m'inspirer des story-boards des films de mon père et de ceux d'Isao Takahata. Tout de suite après, je suis allé prendre les différents story-boards des films du studio et j'ai continué comme ça.
  • « Masterclass Goro Miyazaki (Les contes de Terremer) », Propos recueillis par Fabien Bellevue, Écran large, 2 avril 2007 (lire en ligne)


Q : Est-ce que le fait d'avoir un « character design » proche de celui des films du studio Ghibli et plus particulièrement ceux de votre père, vous permet de ne pas décevoir les fans et par là de ne pas briser la tradition graphique du studio ?
Gorō Miyazaki : J'aime le « character design » des films de mon père, c'est d'ailleurs la première raison pour laquelle j'ai employé ce style pour le film. Vu mon manque d'expérience, il aurait été trop risqué de créer un « character design » radicalement en marge avec ce qu'a déjà fait le studio.
  • « Masterclass Goro Miyazaki (Les contes de Terremer) », Propos recueillis par Fabien Bellevue, Écran large, 2 avril 2007 (lire en ligne)


Q : C'est une sorte de pied de nez. Mr Suzuki a dit lors de l'ouverture du musée Ghibli qu'il avait assisté à des joutes entre votre père et vous et que vous arriviez à prendre le dessus sur lui. Quelle est la nature de votre relation professionnelle avec lui ?

Gorō Miyazaki : En ce qui concerne le travail, je ne parle jamais avec mon père. Quand il a été décidé que j'étais le réalisateur de Les contes de Terremer, il est venu me voir pour me dire si je savais ce que je faisais, ce à quoi j'ai répondu oui et nous n'en avons pas reparlé.

  • « Masterclass Goro Miyazaki (Les contes de Terremer) », Propos recueillis par Fabien Bellevue, Écran large, 2 avril 2007 (lire en ligne)


Au sujet de La Colline aux coquelicots[modifier]

Je ne pense pas que les jeunes gens d'aujourd'hui pensent à conserver le patrimoine du passé. Personnellement, je pense qu'il faut atteindre un certain équilibre entre les vieilles choses et les nouvelles choses.
  • Le réalisateur Gorō Miyazaki au sujet de son film La Colline aux coquelicots.
  • « La colline aux coquelicots - Interview de Goro Miyazaki », Akata, Akata, 9 décembre 2011 (lire en ligne)


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :