Astérix

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Astérix, anciennement Astérix le Gaulois, est une série de bande dessinée française créée le 29 octobre 1959 par le scénariste français René Goscinny et le dessinateur français Albert Uderzo dans le n°1 du journal français Pilote. Après la mort de René Goscinny en 1977, Albert Uderzo poursuit seul la série, puis passe la main en 2013 à Jean-Yves Ferri et Didier Conrad.

Citations des albums[modifier]

Astérix le Gaulois, 1961[modifier]

Voir le recueil de citations : Astérix le Gaulois (album)

La Serpe d'Or, 1963[modifier]

Voir le recueil de citations : La Serpe d'or

Astérix et les Goths, 1963[modifier]

Voir le recueil de citations : Astérix et les Goths

Astérix gladiateur, 1964[modifier]

Voir le recueil de citations : Astérix gladiateur

Le Tour de Gaule d'Astérix, 1965[modifier]

Légionnaire 1 : Par Jupiter !
Gaulois 1 : Par Toutatis !
Légionnaire 2 : Par pitié !

  • Jeu de mots avec « Par » pendant que les gaulois écrasent un détachement romain.

(en)

Légionnaire 1 : By Jupiter !
Gaulois 1 : By Toutatis !
Gaulois 2 : Bye-bye !

  • Jeu de mots avec « By » pendant que les gaulois écrasent un détachement romain.


Join the army, they said !
  • (fr) Engagez-vous ils disaient !

Cette citation récurrente dans les aventures d'Astérix parodie les slogans des campagnes pour la Légion étrangère française, « engagez-vous, rengagez-vous dans les troupes coloniales ».


Astérix et Cléopâtre, 1965[modifier]

Voir le recueil de citations : Astérix et Cléopâtre

Le Combat des chefs, 1966[modifier]

Perclus : Il faut trouver une solution, Ô Langélus… sinon Rome va te sonner les cloches !
  • Le combat des chefs, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1966, p. 6


Légionnaire1 : Chef ! On vient !
Légionnaire2 : On se met en carré ?…
Légionnaire3 : Non ! En bosquet !

  • Le combat des chefs, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1966, p. 10


Amnésix : Que lui est-il arrivé ? Un choc moral ?
Astérix : Oui, avec un menhir.

  • Le combat des chefs, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1966, p. 34


Astérix légionnaire, 1967[modifier]

Astérix : Le bureau des renseignements ?

Fonctionnaire romain : Sais pas. Adressez-vous aux renseignements ; ils vous renseigneront.

  • Astérix légionnaire, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1967, p. 15


Le Bouclier arverne, 1968[modifier]

Astérix : Sans vous vexer, ni être indiscret, vous parlez tous avec cet accent ?
Alambix : Ah non ! nous les vieux, on parle comme cha, mais cha che perd.
Arverne 1 : Cha ch'est chûr ! Cha che perd.
Arverne 2 : Dans quelques chiècles, il n'y aura plus perchonne en pays arverne pour prononcher les eches à notre fachon, hélache.
Jeune Arverne : Salut la société ! Ce sont des saucisses sèches pour le dessert.
Astérix : Je vois en effet que l'accent se perd !
Alambix : Ah non ! Ah non ! Chelui-là, il a un défaut de pronochiachion !
Obélix : Lequel ?
Alambix : Il jojote.

  • Le bouclier arverne, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1968, p. 17


Tullius Fanfrelus : Ben oui, ô César... Nous n'avons pas de souvenirs de la guerre des Gaules.
Jules César : Sans commentaires.

  • Le Bouclier arverne, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1968, p. 18


Astérix en Hispanie, 1969[modifier]

Touriste gaulois : Tous les étés, les Ibères deviennent plus rudes !
  • Astérix en Hispanie, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1969, p. 27


Aubergiste : J'ai l'homme qu'il vous faut. Il est du peuple des Vaccéens. Il connaît bien la montagne. Il vous guidera.
Obélix : Je ne savais pas qu'il fallait un Vaccéen pour entrer en Hispanie.

  • Astérix en Hispanie, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1969, p. 28


Spectateur d'un triomphe de Jules César :Que fait César ?.
Spectateur 2 : Il affranchit le rubicond.

  • Astérix en Hispanie, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1969, p. 22


Le Domaine des dieux, 1971[modifier]

Romain : Et oui… il ne faut jamais parler sèchement à un Numide.
  • Le Domaine des dieux, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1971, p. 20


Oursenplus : Sonnez l'alerte ! C'est une guerre servile !!!
Romain : Ah ben dis donc, ils ne sont guère serviles !

  • Le domaine des dieux, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1971, p. 21


Anglaigus l'architecte : Est-ce clair, esclave ?
Duplicatha le Numide : C'est dur à admettre, maître.

  • Le domaine des dieux, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1971, p. 24


Oursenplus : J'ai fait placer des sentinelles sur le toit… Elles nous serviront d'antennes pour nous prévenir en cas de danger.
  • Le Domaine des dieux, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1971, p. 43


Astérix en Corse, 1973[modifier]

Astérix : Pourquoi sont-ils fâchés ?
Carferrix : On ne sait plus très bien... Les vieux disent que le grand oncle d'Ocatarinetabellatchitchix a épousé une fille du clan Talassotérapix dont était amoureux un cousin par alliance d'un aïeul de Figatellix...Mais d'autres assurent que c'est à cause d'un âne que l'arrière grand-père de Figatellix avait refusé de payer au beau-frère d'un ami intime des Ocatarinetabellatchitchix sous pretexte qu'il était boiteux (l'âne, pas le beau-frère d'Ocatarinetabellatchitchix)... C'est très grave en tout cas.

  • Astérix en Corse, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1973, p. 26


Carferrix : Tu as parlé à ma sœur.
Sciencinfus : Ah ?... Je ne savais pas que...
Carferrix : Je n'aime pas qu'on parle à ma sœur.
Tchac ! Tchac ! (bruit de lame qui sort d'un fourreau)
Chœur des légionnaires : Ça va être notre fête, les copains.
Sciencinfus : Mais... Mais elle ne m'intéresse pas votre sœur. Je voulais simplement...
Carferrix : Elle te plaît pas ma sœur ?
Sciencinfus : Mais si bien sûr, elle me plaît...
Carferrix : Ah, Elle te plaît, ma sœur !!! Retenez-moi ou je le tue, lui et ses imbéciles !

  • Astérix en Corse, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1973, p. 31-32


Ça se termine d'ailleurs. La garde se rend et ne meurt pas.
  • Astérix en Corse, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1973, p. 43


La Fille de Vercingétorix, 2019[modifier]

Voir le recueil de citations : La Fille de Vercingétorix

Adaptations au cinéma[modifier]

Voyez aussi la Catégorie:Film Astérix.

Films d'animation[modifier]

  • Astérix et Cléopâtre, film d'animation franco-belge de 1968, co-réalisé par René Goscinny et Albert Uderzo aux Studios Belvision, adapté de l'album éponyme de Goscinny et Uderzo.
  • Les Douze Travaux d'Astérix, film d'animation franco-britannique réalisé par René Goscinny et Albert Uderzo en 1976. C'est le premier film Astérix dont l'histoire n'est pas une adaptation d'u album mais une intrigue originale.
  • Astérix : Le Domaine des dieux, film d'animation franco-belge réalisé par Alexandre Astier et Louis Clichy en 2014.
  • Astérix : Le Secret de la potion magique, film français d'animation réalisé par Alexandre Astier et Louis Clichy, sorti en 2018.

Films en prise de vue réelles[modifier]

Citations au sujet d’Astérix[modifier]

Philippe Druillet[modifier]

Je suis un enfant d’Astérix. S’il n’y avait pas eu Astérix, il n’y aurait pas eu Druillet.
  • Druillet rappelle l'influence qu'a eue sur lui la bande dessinée franco-belge, pour se démarquer des critiques qui le rattachent avant tout aux comics américains.
  • « Interview 2017 : Philippe Druillet pour l’exposition Explorations », Philippe Druillet, propos recueillis par Typhaine Charrat, ActuSF, 31 octobre 2017 (lire en ligne)


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :