Astérix et Cléopâtre

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Astérix et Cléopâtre est le sixième album de la série de bande dessinée Astérix de René Goscinny (scénario) et Albert Uderzo (dessin), prépublié dans la revue Pilote du n°215 (5 décembre 1963) au n°257 (24 septembre 1964). L’album, publié en 1965, a été tiré en 100 000 exemplaires. L’album a été adapté en 1968 en un dessin animé, Astérix et Cléopâtre, puis en film en prises de vue réelles en 2002 sous le nom Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre.

Citations[modifier]

LA PLUS GRANDE AVENTURE QUI AIT JAMAIS ETE DESSINEE. 14 litres d'encre de Chine, 30 pinceaux, 62 crayons à mine grasse, 1 crayon à mine dure, 27 gommes à effacer, 38 kilos de papier, 16 rubans de machine à écrire, 2 machines à écrire, 67 litres de bière ont été nécessaires pour sa réalisation !
  • Texte en épigraphe au début de l'album, imitant les slogans publicitaires des péplums à gros budgets américains.
  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 2


Cléopâtre : Mon peuple a construit les pyramides ! La tour de Pharos ! Les temples ! Les obélisques !
Jules César : C'est vieux, tout ça.

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 5


Numérobis : Je suis mon cher ami, très heureux de te voir.
Panoramix : C'est un Alexandrin.

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 7


Obélix : Ça se mange, les crocodiles ?

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 7


Numérobis : Voici mon bateau, le Napadélis.

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 8


Numérobis : […] et surtout contre Amonbofis, un architecte concurrent qui veut toujours me nuire … Il a beaucoup de talents...
Astérix : Il est doué ?
Numérobis : Non il est riche. Il a beaucoup de talents d'or. C'est la monnaie que nous utilisons.

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 9


Panoramix : C'est une bonne situation ça, scribe ?…
Misenplis : Oh, c'est une situation assise… Accroupie, plutôt.

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 12


Numérobis : Tous ces soucis me font tourner le sang ! Les crocodiles sacrés vont me trouver immangeable !
Astérix : Tant mieux ! Vous tenez tant que ça à faire un bon repas ?
Numérobis : Ce sont des crocodiles sacrés ! On ne peut pas leur donner n'importe quoi à manger !

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 15


Panoramix : Par Toutatis ! J'ai beau savoir qu'il est tombé dans une marmite de potion magique étant petit, ce garçon m'étonnera toujours !

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 20


Le sculpteur égyptien : Mettez-vous de profil avec les épaules de face et ne bougeons plus, je vous prie.

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 21


Panoramix : Du haut de ces pyramides, Obélix, vingt siècles nous contemplent !

  • Réécriture d'une citation de Napoléon qui, au XIXe siècle, pendant l'expédition d'Égypte, a dit à ses soldats : "Du haut de ces pyramides, quarante siècles vous contemplent". Au temps d'Astérix, les pyramides étaient moins anciennes.
  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 23


Tournevis (après avoir enfermé Astérix, Obélix et Panoramix dans une pyramide) : VOUS NE SORTIREZ JAMAIS D'ICI, ÉTRANGERS ! CE TOMBEAU SERA VOTRE TOMBEAU !

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 23


Tournevis (découvrant qu'Astérix, Obélix et Panoramix ont survécu) : DES MAGES ! VOUS ÊTES DES MAGES !

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 26


Astérix (à Obélix qui veut emporter un obélisque de Louxor) : Non, non et non, Obélix ! Cet objet au milieu de la place du village ? Mais ce serait ridicule, voyons !
Obélix : Nos opinions ne concordent jamais !

  • Allusion à l'obélisque de Louxor, emporté sur ordre de Napoléon jusqu'à Paris où il est érigé sur la place de la Concorde.
  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 26


Numérobis : Qu'allons-nous faire, par Isis ?
Astérix : Nous allons construire des défenses, par Bélénos !
Obélix : Tu as raison, par Bélisama !
Amonbofis : Est-ce qu'on ne pourrait pas s'en aller, par hasard ?

  • Allusion à l'obélisque de Louxor, emporté sur ordre de Napoléon jusqu'à Paris où il est érigé sur la place de la Concorde.
  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 38


Centurion : Déployez-vous !
Légionnaire 1 : Mais on vient de se replier !
Légionnaire 2 : Déployés on va se faire égorger !
Légionnaire 3 : Égorge déployé
Légionnaire 4 : Encore un jeu de mots comme ça, par Jupiter, et je déserte !!!

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 39


Astérix : Du calme, Idéfix... Attends que le nouveau goûteur de la reine ait fini de goûter ton os.

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 42


Cléopâtre (désignant Numérobis) : Qu'on le couvre d'or ! (Les esclaves versent Numérobis des pièces d'or qui le recouvrent presque.)
Obélix : Il y en a encore un bout qui dépasse, là !
Un esclave : On revient !

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 45


Adaptations[modifier]

Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :