Discussion:Serge Gainsbourg

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

à sourcer[modifier]

  • Sur l’antisémitisme :
    Vous savez qui a coulé le Titanic ? Iceberg, encore un Juif !
  • Sur la gauche :
    En 1981 je me baladais rue Saint-Denis, là je tombe sur une pute superbe, je lui dis - tu sais comment je m'appelle, mais toi quel est ton nom ? - socialisme. Alors je monte avec elle et dans la chambre je m'aperçois que c'est un immonde travelo, elle me dit alors - prends-moi par le communisme !
  • Sur la guerre d'Afghanistan (1979) :
    J’ai 7 mots à dire : les Russes sont des en cu lés.
  • Pour l'amitié entre hommes et femmes, impensable. Parce qu'il y a toujours sous-jacent le désir animal.
  • J’ai eu une crise cardiaque ce qui prouve que j’ai un cœur.
  • J’arrête de fumer toutes les 5 minutes.
  • La connerie est la décontraction de l’intelligence. Alors parfois je me permet d'être con.
  • Le comble de la misère c'est l'absence de papier cul.
  • Une Lolita , c'est une fleur qui vient d'éclore et qui prend conscience de son parfum et de ses piquants.
  • À propos de France Gall :
    Si vous savez ouvrir cette huître, vous trouverez la perle… Sinon, vous tomberez sur une moule.
    [1]
  • Juif : ce n'est pas une religion. Aucune religion ne fait pousser un nez comme ça.
  • Je fume, je bois, je baise. Triangle équilatéral.
  • Le snobisme, c'est une bulle de champagne qui hésite entre le rot et le pet.
  • J'ai retourné ma veste quand je me suis aperçu qu'elle était doublée de vison.
    (prononcé pendant une émission télé Discorama).
  • J’ai placé mon univers de la chanson dans une sphère de luxe et de névrose.
  • La chance est un oiseau de proie survolant un aveugle aux yeux bandés.
  • Un homme démaquillé est ambigu, alors qu'une femme maquillée est confuse.
  • Le succès et la gloire ne nous griseront jamais que les tempes.
  • Je ne sais pas ce qu'il faut faire, mais je sais ce qu'il ne faut pas faire.
  • Le masque tombe, l'homme reste, et le héros s'évanouit.
    (citation empruntée à Jean Baptiste Rousseau).
  • Qui promène son chien est au bout de la laisse.
  • L'homme a créé Dieu, l'inverse reste à prouver.
  • L'amour physique est sans issue.
  • L’amour est aveugle et sa canne est rose bonbon.
  • L'amour est un cristal qui se brise en silence.
  • Nous nous sommes dit tu. Nous nous sommes dit tout. Nous nous sommes dit vous, puis nous nous sommes tus.
  • Je trouve la gauche assez adroite, et la droite un peu gauche.
  • J'aime bien Mickey. Il est comme moi : il a deux grandes oreilles et une longue queue.
  • Je bois et je fume. L'alcool conserve les fruits ; la fumée conserve la viande.
    (citation empruntée à Ernest Hemingway).
  • La laideur est supérieure à la beauté en ce sens qu'elle dure.
    (citation empruntée à Georg Christoph Lichtenberg).
  • La gueule que j'ai aujourd'hui, je la regretterai dans dix ans.
  • Sur un plateau télé, il déclare à propos de la chanteuse américaine Whitney Houston (alors assise à ses cotés...):
    I want to fuck her!
    , ce qui signifie, en anglais, « Je veux la baiser ! » (revoir la vidéo [1])
  • Il faut prendre les femmes pour ce qu'elles ne sont pas, et les laisser pour ce qu'elles sont.
  • J'ai mis mon génie dans ma vie et mon talent dans mon œuvre.
    (citation empruntée à Oscar Wilde).
  • Quand les gens venaient me voir chanter, ils disaient que je n'avais pas de tenue scénique. Maintenant, j'ai une tenue cynique et on dit que je suis prétentieux. Il faudrait savoir !

--Eurobas 28 mai 2009 à 22:24 (CEST)

  1. Interview par l'éditeur musical Philippe Constantin en 1968.

Citation sur la laideur[modifier]

La citation "La laideur a ceci de supérieur à la beauté qu’elle dure" est en réalité de https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Edern_Hallier Preuve : cette video youtube de 1988 à 51m40s, identifiant "-B0GWMxw25g" (lien direct interdit) — Le message qui précède, non signé?, a été déposé par AlexisPERR (d · c · b), le 15 janvier 2017 à 23:30 (CET).

La vidéo prouve que Jacques Chancel l'attibue à Jean-Edern Hallier. Cette autre vidéo prouve que Serge Gainsbourg a bien prononcé cet aphorisme en 1980 et qu'il l'attribue à son véritable auteur : Georg Christoph Lichtenberg (à la toute fin de l'interview). Lykos (discussion) 16 janvier 2017 à 00:34 (CET)
Notification AlexisPERR Lykos (discussion) 16 janvier 2017 à 00:34 (CET)
Voir aussi le livre de Karin Hann consacré à Gainsbourg. Lykos (discussion) 16 janvier 2017 à 00:54 (CET)