France Gall

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Aller à : navigation, rechercher
France Gall, années 1990

France Gall est une chanteuse française. Elle est née le 9 octobre 1947 à Paris et morte le 7 janvier 2018 à Neuilly-sur-Seine.

Citations[modifier]

Ce public de jeunes de mes débuts, je l’aime bien car c’est le plus fidèle qui soit.


Un jour, on a demandé à Gainsbourg s'il avait quelqu'un de moins de trente ans à statufier et il a dit quelque chose qui m'a bouleversée : Ce serait France Gall. Ce serait une immense statue en sucre d'orge et tous les enfants viendraient lui lécher les doigts.


Je suis la fille du papa de La Mamma.


Je comprends que les gens soient descendus dans la rue pour s'y opposer. C'est quelque chose d'énorme cette loi : changer la nature des choses. Cela me semble fou qu'un mariage ne soit pas entre un homme et une femme. C'est incroyable. On ne peut pas faire autrement, car ce sont les temps nouveaux et qu'il faut s'y adapter. Les homosexuels ont une vraie place aujourd'hui, ajoute-t-elle. J'avais voté Sarkozy à la présidentielle précédente, et donc pour la première fois à droite. Sans doute parce que je l'avais croisé dans le cadre de l'association Cœur de femmes que je défendais. Il a naturalisé 25 femmes qui venaient de la rue. Mais, l'an passé, j'ai voté Hollande parce que, ici, nous sommes une maison de gauche.


Citation sur France Gall[modifier]

Je suis donc resté attaché à France Gall puisqu'elle est mignonne. Elle est très décriée, mais je trouve que c’est assez dégueulasse parce qu’elle fait un métier difficile, elle est très jeune, elle gagne sa vie, elle est courageuse. Elle a beaucoup de fraîcheur et de fraîcheur d’âme, ce qui est rare.

  • Serge Gainsbourg, 1967, dans Les Quatre Vérités, Entretien avec André Flédérik et Jacques Busnel.


Si vous savez ouvrir cette huître, vous trouverez la perle… Sinon, vous tomberez sur une moule.


Elle durera parce qu'elle n'est pas grande. Les petits compensent par un travail fou.


Je connais France Gall, surnommée Babou, depuis 1965, mais nous ne sommes vraiment proches que depuis les années 70. Nous avons fait des voyages à Londres pour meubler la maison de campagne de Julien Clerc, avec qui elle vivait, et a ensuite habité chez moi, avant d'emménager avec Michel Berger. Je les aime beaucoup tous les deux. France est l'une des personnes que je connais qui sait le mieux recevoir. D'abord, c'est une cuisinère hors pair. Et surtout, elle peut organiser des dîners avec des gens qui ne devraient jamais s'entendre, mais elle a toujours le chic pour désamorcer les tensions. Avec elle, tout finit toujours en éclats de rire. Le rire est d'ailleurs la pierre angulaire de notre relation. Nous passons des heures à nous marrer. Quand je joue au théâtre, France et Michel viennent me voir, et chaque fois, je sais qu'elle est dans la salle rien qu'en entendant son rire.

  • Zouzou, 2003, dans Jusqu’à l’aube, éditions Flammarion, Collection Pop Culture, Paris, (ISBN 2080685554).


Les lieux communs, je déteste. Ils se vérifient rarement. […] Ainsi ce bruit qui court qu'il vaut mieux ne pas mêler le travail et l'amour. Ceux et celles qui parviennent à concilier les deux, désolé, sont plus heureux que les autres ! […] Pour preuve, aujourd'hui je pense : Michel Berger et France Gall.
France Gall avait la tête sur l'épaule de Michel Berger. Il était tard, nous avions fait une bonne émission. France avait chanté a cappella du Jean-Sébastien Bach : un grand moment ! Michel avait improvisé au piano et chanté lui-même : À moitié, à demi, pas du tout, une chanson qu'on aimait beaucoup à l'époque. Et nous parlions de la vie, du métier, du temps qui passe, de l'amour. Nous avions les mêmes passions et elles faisaient partie de notre existence. C'était sans doute un moment de bonheur partagé ! Cette tendresse de couple. […] Admiration non feinte de la femme pour l'homme-créateur et l'amour de l'homme pour la femme-artiste. Ils se connaissaient si bien dans leurs qualités comme dans leurs défauts. […] France secouait sa tête blonde et lançait :
— À la maison, je ne lui obéis que lorsqu'il est au piano !
Et tout se passait alors dans leur regard amoureux...


Elle est une énigme, par sa transparence même, elle échappe à toute classification dans sa simplicité ; elle est une force par sa fragilité ; elle est à l'écoute dans sa solitude. Elle est la France, bien au-delà de son nom.

  • Jacques Attali, 2004, dans Évidemment, anthologie des années Berger, Warner Music.


Marc-Olivier Fogiel: Véronique Sanson, vous êtes le seul amour de sa vie, et France Gall n'est finalement qu'un amour de substitution.


C'est tout bonnement stupéfiant lorsqu'on apprend que Béatrice Grimm résidait semble-t-il en fait passage Geffory Didelot, la petite maison en face du studio de Michel. Mais Bernard Saint Paul est péremptoire. Et énigmatique. La veuve de Michel, ce n'est ni Véronique, ni France. C'est Béatrice Grimm. Béatrice aurait assisté de loin, de l'autre coté des barrières, en pleurs, à l'enterrement de Michel.Il aurait eu l'intention de monter un groupe en septembre 1992 à Los Angeles avec Jeff Bova, Jimmy Browler et Béatrice Grimm.

  • Yves Bigot, 2012, dans Quelque chose en nous de Michel Berger.


Voir aussi[modifier]

Lien externe[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :