Titanic

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Photographie du Titanic quittant Southampton le .

Le RMS Titanic est un paquebot transatlantique britannique qui fait naufrage dans l'océan Atlantique Nord en 1912 à la suite d'une collision avec un iceberg, lors de son voyage inaugural de Southampton à New York. Entre 1 490 et 1 520 personnes trouvent la mort, ce qui fait de cet événement l'une des plus grandes catastrophes maritimes survenues en temps de paix et la plus grande pour l'époque.

Edward Smith[modifier]

Bien sûr, il y a eu des tempêtes d'hiver, des orages, du brouillard et autres choses de ce genre pendant les quatre années où j'ai été en mer. Mais je n'ai jamais rencontré d'accident qui mérite d'être mentionné… Je n'ai jamais vu un naufrage, je n'en ai jamais vécu. Je ne me suis jamais trouvé dans une situation qui aurait pu mener à un désastre.
  • Smith commentant sa carrière en 1907. Smith, capitaine du Titanic, meurt dans la catastrophe en 1912 après avoir choisi de sombrer avec son navire.
  • (en) The Olympic-class Ships: Olympic, Titanic, Britannic, Mark Chirnside (trad. Wikiquote), éd. Tempus, 2004, p. 46


Joseph Bruce Ismay[modifier]

En premier lieu, je voudrais exprimer mes sincères regrets au sujet de cette catastrophe déplorable.
Je comprends que vous, messieurs du Sénat, ayez été nommés pour enquêter sur ces circonstances. Pour autant que cela nous concerne, nous l’accueillons favorablement. Nous aiderons l’enquête pour le mieux. Nous n’avons rien à dissimuler ; rien à cacher.
  • (en) In the first place, I would like to express my sincere grief at this deplorable catastrophe.
    I understand that you gentlemen have been appointed as a Committee of the Senate to inquire into the circumstances. So far as we are concerned, we welcome it. We court the fullest inquiry. We have nothing to conceal; nothing to hide.
  • Déclaration de Joseph Bruce Ismay, président de la White Star Line (compagnie qui avait lancé le Titanic), introduisant son témoignage le premier jour de la commission américaine.


Philippe Masson[modifier]

Malgré toutes les forces de la science, l'homme ne domptera jamais toutes les forces mauvaises. Il ne lui suffira pas d'enchainer les formules aux formules pour toucher le fond du mystère. Mais la gloire de l'homme est de poursuivre sans peur jusqu'à l'infini, la conquête des choses. Il en pénètrera d'autant mieux l'âme profonde et le secret intérieur qu'il en aura mieux saisi les rapports. Discréditer la science ou la chicaner, ce n'est pas exalter les facultés mystiques de l'âme, c'est au contraire les appauvrir et les égarer.


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :