Bilbo le Hobbit

Citations « Bilbo le Hobbit » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Bilbo le Hobbit est un roman pour enfants de John Ronald Reuel Tolkien paru en 1937.

Citations[modifier]

… c'était un trou de hobbit, ce qui implique le confort.

Dans un trou vivait un hobbit. Ce n'était pas un trou déplaisant, sale et humide, rempli de bouts de vers et d'une atmosphère suintante, non plus qu'un trou sec, nu, sablonneux, sans rien pour s'asseoir ni sur quoi manger : c'était un trou de hobbit, ce qui implique le confort.

  • (en) In a hole in the ground there lived a hobbit. Not a nasty, dirty, wet hole, filled with the ends of worms and an oozy smell, nor yet a dry, bare, sandy hole with nothing in it to sit down on or to eat: it was a hobbit-hole, and that means comfort.
  • Bilbo le Hobbit (1937), John Ronald Reuel Tolkien (trad. Francis Ledoux), éd. Le Livre de Poche, 2002, p. 7


Rien ne vaut la recherche lorsqu'on veut trouver quelque chose (c'est du moins ce que Thorin dit aux jeunes nains).

  • (en) There is nothing like looking, if you want to find something (or so Thorin said to the young dwarves).
  • Bilbo le Hobbit (1937), John Ronald Reuel Tolkien (trad. Francis Ledoux), éd. Le Livre de Poche, 2002, p. 65


Il ne faut jamais se moquer des dragons vivants, Bilbo, pauvre idiot ! se dit-il (il devait si souvent le répéter par la suite que cela passa en adage).

  • (en) "Never laugh at live dragons, Bilbo you fool!" he said to himself, and it became a favorite saying of his later, and passed into a proverb.
  • Bilbo le Hobbit (1937), John Ronald Reuel Tolkien (trad. Francis Ledoux), éd. Le Livre de Poche, 2002, p. 235


Bilbo : Ce doit être la victoire, après tout ! Mais il semble que ce soit une bien morne affaire.

  • (en) Victory after all, I suppose! Well, it seems a very gloomy business.
  • Bilbo le Hobbit (1937), John Ronald Reuel Tolkien (trad. Francis Ledoux), éd. Le Livre de Poche, 2002, p. 296


Thorin : Si un plus grand nombre d'entre nous préféraient la nourriture, la gaieté et les chansons aux entassements d'or, le monde serait plus rempli de joie.

  • (en) If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world.
  • Bilbo le Hobbit (1937), John Ronald Reuel Tolkien (trad. Francis Ledoux), éd. Le Livre de Poche, 2002, p. 297


Gandalf : […] vous n'êtes, après tout, qu'un minuscule individu dans le vaste monde.

  • (en) But you are only quite a little fellow in a wide world after all!
  • Bilbo le Hobbit (1937), John Ronald Reuel Tolkien (trad. Francis Ledoux), éd. Le Livre de Poche, 2002, p. 312


À propos de Bilbo le Hobbit[modifier]

Tout ce dont je me souviens à propos de la naissance de Bilbo le Hobbit est que je corrigeais des copies du School Certificate, usé comme chaque année par cette besogne imposée aux universitaires impécunieux qui ont des enfants. Sur une page blanche, j'ai griffonné : « Dans un trou vivait un Hobbit. » Sans savoir pourquoi, aujourd'hui encore.

  • (en) All I can remember about the start of The Hobbit is sitting correcting School Certificate papers in the everlasting weariness of that annual task [during the summer months] forced on impecunious academics with children. On a blank leaf I scrawled: 'In a hole in the ground there lived a hobbit.' I did not and do not know why.
  • Lettres (1981), John Ronald Reuel Tolkien (trad. Delphine Martin et Vincent Ferré), éd. Christian Bourgois éditeur, 2005, p. 215


Autres projets: