Wikiquote:Citations du jour/septembre 2013

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cette page permet de répertorier toutes les citations du jour de septembre 2013.
Pour créer une nouvelle citation, cliquez sur le lien rouge ou sur le lien modifier de la date voulue et complétez les champs citation, auteur et article.
[modifier]1 septembre 2013


La perte de la mémoire n'est pas toujours le problème ; parfois — et même souvent — c'est la solution. — Stephen King

Vous pouvez la trouver sur la page : Stephen King


[modifier]2 septembre 2013


La patrie est aux lieux où l’on a des amis. — Émile Augier

Vous pouvez la trouver sur la page : Émile Augier


[modifier]3 septembre 2013


S'il vous plait... dessinez-moi un mouton. — Antoine de Saint-Exupéry

Vous pouvez la trouver sur la page : Antoine de Saint-Exupéry


[modifier]4 septembre 2013


Les cons, ça ose tout ! C'est même à ça qu'on les reconnaît. — Lino Ventura

Vous pouvez la trouver sur la page : Les Tontons flingueurs


[modifier]5 septembre 2013


L’adolescence est l’apparition des premiers poils. — Salvador Dalí

Vous pouvez la trouver sur la page : Salvador Dalí


[modifier]6 septembre 2013


Le mépris des proverbes, c'est le commencement de la fortune. — Marcel Pagnol

Vous pouvez la trouver sur la page : Marcel Pagnol


[modifier]7 septembre 2013


Quiconque pardonne trop souvent punit presque inutilement le reste du temps. — Louis XIV

Vous pouvez la trouver sur la page : Louis XIV


[modifier]8 septembre 2013


Mon éthique personnelle est infaillible. J’habite là où il y a le plus d’argent. — Salvador Dalí

Vous pouvez la trouver sur la page : Salvador Dalí


[modifier]9 septembre 2013



Parfois, on m'appelle le ministre du "dressement reproductif" ! — Arnaud Montebourg

Vous pouvez la trouver sur la page : Arnaud Montebourg


[modifier]10 septembre 2013


La femme est naturelle, c'est-à-dire abominable. — Charles Baudelaire

Vous pouvez la trouver sur la page : Charles Baudelaire


[modifier]11 septembre 2013


La loi judaïque toujours subsistante, celle de l’enfant d’Ismaël qui depuis dix siècles régit la moitié du monde, annoncent encore aujourd’hui les grands hommes qui les ont dictées ; et tandis que l’orgueilleuse philosophie ou l’aveugle esprit de parti ne voit en eux que d’heureux imposteurs, le vrai politique admire dans leurs institutions ce grand et puissant génie qui préside aux établissements durables. — Jean-Jacques Rousseau

Vous pouvez la trouver sur la page : Jean-Jacques Rousseau


[modifier]12 septembre 2013


Modèle:Citation du jour/12 septembre 2013
[modifier]13 septembre 2013


Modèle:Citation du jour/13 septembre 2013
[modifier]14 septembre 2013


Modèle:Citation du jour/14 septembre 2013
[modifier]15 septembre 2013


Modèle:Citation du jour/15 septembre 2013
[modifier]16 septembre 2013


Modèle:Citation du jour/16 septembre 2013
[modifier]17 septembre 2013


Modèle:Citation du jour/17 septembre 2013
[modifier]18 septembre 2013


Modèle:Citation du jour/18 septembre 2013
[modifier]19 septembre 2013


Un jour de canicule sur un véhicule où je circule, gesticule un funambule au bulbe minuscule.

 — Raymond Queneau

Vous pouvez la trouver sur la page : Raymond Queneau


[modifier]20 septembre 2013


Connais ton adversaire, connais-toi, et tu ne mettras pas ta victoire en danger. Connais le ciel et connais la terre, et ta victoire sera totale.

 — Sun Zi, L’Art de la guerre

Vous pouvez la trouver sur la page : Sun Zi


[modifier]21 septembre 2013


Modèle:Citation du jour/21 septembre 2013
[modifier]22 septembre 2013


Modèle:Citation du jour/22 septembre 2013
[modifier]23 septembre 2013


Au détour de quelque coin de l'univers inondé des feux d'innombrables systèmes solaires, il y eut un jour une planète sur laquelle des animaux intelligents inventèrent la connaissance. Ce fut la minute la plus orgueilleuse et la plus mensongère de l'"histoire universelle", mais ce ne fut cependant qu'une minute. Après quelques soupirs de la nature, la planète se congela et les animaux intelligents n'eurent plus qu'à mourir. Telle est la fable qu'on pourrait inventer, sans parvenir à mettre suffisamment en lumière l'aspect lamentable, flou et fugitif, l'aspect vain et arbitraire de cette exception que constitue l'intellect humain au sein de la nature. Des éternités ont passé d'où il était absent; et s'il disparaît à nouveau, il ne se sera rien passé. — Friedrich Nietzsche

Vous pouvez la trouver sur la page : Friedrich Nietzsche


[modifier]24 septembre 2013


Modèle:Citation du jour/24 septembre 2013
[modifier]25 septembre 2013


Modèle:Citation du jour/25 septembre 2013
[modifier]26 septembre 2013


Modèle:Citation du jour/26 septembre 2013
[modifier]27 septembre 2013


Modèle:Citation du jour/27 septembre 2013
[modifier]28 septembre 2013


Modèle:Citation du jour/28 septembre 2013
[modifier]29 septembre 2013


Modèle:Citation du jour/29 septembre 2013
[modifier]30 septembre 2013


Modèle:Citation du jour/30 septembre 2013