Raymond Queneau

Citations « Raymond Queneau » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Raymond Queneau, romancier, poète et dramaturge, né en 1903 et mort en 1976, est un écrivain français.

Les Fleurs bleues, 1965[modifier]

Voir le recueil de citations : Les Fleurs bleues

Exercices de style, 1947[modifier]

Un jour de canicule sur un véhicule où je circule, gesticule un funambule au bulbe minuscule

  • (fr) Exercices de style, Raymond Queneau, éd. Gallimard, 1982, p. 35


Sur la tribune bustérieure d'un bus qui transhabutait vers un but peu bucolique des bureaucrates abrutis, un burlesque funambule à la buccule loin du buste et au gibus sans buran, fit brusquement du grabuge contre un burgrave qui le bousculait.

L'Instant fatal, 1949[modifier]

Je crains pas ça tellement la mort de mes entrailles
et la mort de mon nez et celle de mes os
Je crains pas tellement moi cette moustiquaille
qu'on baptisa Raymond d'un père dit Queneau
(…)
Je crains pas cette nuit Je crains pas le sommeil
absolu Ça doit être aussi lourd que le plomb
aussi sec que la lave aussi noir que le ciel
aussi sourd qu'un mendiant bêlant au coin d'un pont

  • « Je crains pas ça tellement », Raymond Queneau, dans Anthologie de la poésie française du XXè siècle, Michel Décaudin (Ed.), éd. Gallimard, coll. « Poésie », 1983, p. 448


Signature


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :