Jean-François Rime

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-François Rime

Jean-François Rime, né le 28 juin 1950 à Fribourg, est un homme politique suisse membre de l'Union démocratique du centre (UDC).

Citations[modifier]

Concrètement, l'initiative exige que les cantons aient la possibilité de prévoir des allègements fiscaux sur les économies accumulées par leurs concitoyennes et concitoyens dans le but d'acquérir un logement. L'épargne-logement serait ainsi dans une certaine mesure récompensée car les montants annuels épargnés pourraient être déduits du revenu imposable et aucun impôt sur la fortune ne serait perçu sur le capital en question. Il existe une certaine similitude avec le 3e pilier de la prévoyance-vieillesse, où des allègements fiscaux sont également accordés pour l'épargne. La différence est qu'il s'agit là d'assurer le niveau de vie à la retraite alors qu'ici, le but est de promouvoir la propriété immobilière.
  • « Plus de propriété du logement - décharger la classe moyenne », Jean-François Rime, Franc-parler (journal), février 2012, p. 13


Nous ne sommes pas isolés. Il suffit de savoir défendre nos intérêts, d'envoyer à Bruxelles des gens qui savent négocier, pas des mendiants. Ce que je ne veux pas, c'est l'adhésion à l'Union européenne et la reprise automatique du droit européen. Sur tout le reste, je suis d'accord de négocier.
  • « Sur la fiscalité, on s'est fait avoir sur toute la ligne », Jean-François Rime, Migros Magazine, nº 25, 18 juin 2012, p. 28


Ce que dit en gros Neirynck, c'est qu'on devrait être dans l'Union européenne, avoir autant de dettes que les autres et comme ça nous n'aurions plus de problèmes. Un vrai raisonnement de professeur d'université.
  • « Sur la fiscalité, on s'est fait avoir sur toute la ligne », Jean-François Rime, Migros Magazine, nº 25, 18 juin 2012, p. 28


Quant aux minarets, pour moi, ce n'est pas un sujet majeur, mais bon, si on n'est plus capable de défendre notre civilisation judéo-chrétienne...
  • « Sur la fiscalité, on s'est fait avoir sur toute la ligne », Jean-François Rime, Migros Magazine, nº 25, 18 juin 2012, p. 28 et 30


Tout le monde commence par être pour la libre circulation. Puis quand on entre dans le détail, on se rend compte que cela provoque un tas de problèmes, les faux indépendants, le dumping salarial… Il faut continuer la voie bilatérale avec l'Union européenne, mais quand vous avez fait un accord, après dix ans les circonstances changent et certaines choses doivent être rediscutées. Et puis, même si je ne suis pas écolo, quand on me dit qu'il y aura peut-être dix millions d'habitants en 2045 en Suisse, ça m'interpelle.
  • « Sur la fiscalité, on s'est fait avoir sur toute la ligne », Jean-François Rime, Migros Magazine, nº 25, 18 juin 2012, p. 30


Mais nous avons encore danc ce domaine un problème grave: une augmentation continuelle des taxeset autres redevances, sur lesquelles nous n'arrivons à obtenir aucune transparence. (...) Si on a pour chaque charge de l'État une taxe spécifique affectée, alors on devrait supprimer les impôts...
  • « Sur la fiscalité, on s'est fait avoir sur toute la ligne », Jean-François Rime, Migros Magazine, nº 25, 18 juin 2012, p. 33


La loi n'empêche pas les attaques, car les terroristes n'utilisent pas des armes enregistrées. Mais grâce aux frontières ouvertes de l'espace Schengen, ils peuvent voyager dans toute l'Europe avec des armes illégales. L'UE devrait se pencher sur cette question.
  • A propos du référendum référendum facultatif portant sur une reprise de la directive européenne modifiant celle existante sur les armes de 2019.
  • « Directive UE sur les armes: une loi contre les tireurs sportifs et non contre les terroristes », David Zuberbühler, Franc-parler, avril 2019, p. 5


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :