Aspasie

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aspasie ou Aspasie de Milet est une hétaïre grecque née vers -470 à Milet (Anatolie) et morte vers -400. Courtisane cultivée, elle fut la compagne de Périclès et s'attira le respect de la plupart des grands hommes de son temps, en premier lieu Périclès ou encore Socrate, et acquit une grande influence sur la politique athénienne de son époque. Les écrits de Platon, Aristophane et Xénophon, entre autres, mentionnent son existence.

Citations au sujet d'Aspasie[modifier]

Plutarque, Vie de Périclès[modifier]

Si Périclès recherchait Aspasie, c'était, selon certains, pour son intelligence et son sens politique : cette femme recevait parfois la visite de Socrate et de ses disciples, et ceux qui la fréquentaient lui amenaient leurs épouses pour leur faire entendre sa conversation, alors que pourtant le métier qu'elle exerçait n'était ni honnête ni respectable : elle formait de petites hétaïres.
  • (grc) τὴν δ' Ἀσπασίαν οἱ μὲν ὡς σοφήν τινα καὶ πολιτικὴν ὑπὸ τοῦ Περικλέους σπουδασθῆναι λέγουσι· καὶ γὰρ Σωκράτης ἔστιν ὅτε μετὰ τῶν γνωρίμων ἐφοίτα, καὶ τὰς γυναῖκας ἀκροασομένας οἱ συνήθεις ἦγον ὡς αὐτήν, καίπερ οὐ κοσμίου προεστῶσαν ἐργασίας οὐδὲ σεμνῆς, ἀλλὰ παιδίσκας ἑταιρούσας τρέφουσαν·
  • « Périclès », dans Vies parallèles, Plutarque (trad. Anne-Marie Ozanam), éd. Gallimard, coll. « Quarto », 2001, XXIV, 5, p. 343


Aspasie devint, dit-on, si renommée, si fameuse, que Cyrus, celui qui fit la guerre au Grand Roi et lui disputa la souveraineté sur les Perses, donna le nom d'Aspasie à sa concubine préférée, qui s'appelait auparavant Miltô.
  • (grc) οὕτω δὲ τὴν Ἀσπασίαν ὀνομαστὴν καὶ κλεινὴν γενέσθαι λέγουσιν ὥστε καὶ Κῦρον τὸν πολεμήσαντα βασιλεῖ περὶ τῆς τῶν Περσῶν ἡγεμονίας τὴν ἀγαπωμένην ὑπ' αὐτοῦ μάλιστα τῶν παλλακίδων Ἀσπασίαν ὀνομάσαι, καλουμένην Μιλτὼ πρότερον.
  • « Périclès », dans Vies parallèles, Plutarque (trad. Anne-Marie Ozanam), éd. Gallimard, coll. « Quarto », 2001, XXIV, 11, p. 344


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :