Alcool

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une boisson alcoolisée (ou boisson alcoolique), ou un alcool, est une boisson (fermentée, macérée, distillée ou autre) contenant de l'alcool éthylique (ou éthanol).

Antoine Blondin[modifier]

Au second verre, de Vermouth cette fois, j'ai senti renaître le vieux désir de lier connaissance avec les autres, ce sentiment d'avoir beaucoup de choses à leur communiquer, et l'illusion qu'on pourrait s'arranger pour vivre si l'on était assuré d'une marge où l'existence s'échauffe et brille dans ses plus modestes manifestations. On prétend que ces alchimistes se réunissent pour se saouler. La vérité est que l'état d'ivresse ne fait pas l'objet de leurs cérémonies extrêmement subtiles: il en est la conséquence et la rançon.


Louis-Ferdinand Céline[modifier]

C'est le roman qui pousse au crime bien pire que l'alcool…


Renée Dunan[modifier]

La flamme des alcools passa dans les corps, incendia les prunelles, porta au centre des vies frémissantes son ardeur et ses énergies.


Stephen King[modifier]

L'esprit est un tableau noir. L'alcool, la brosse à effacer.

  • Docteur Sleep, Stephen King (trad. Nadine Gassie), éd. Albin Michel, 2013  (ISBN 978-2-226-25200-5), p. 64


Jean-Jacques Rousseau[modifier]

Si tu tiens ton engagement, tu t'ôtes un plaisir innocent et risques ta santé en changeant de manière de vivre, si tu l'enfreins, l'amour est doublement offensé et ton honneur même en souffre. J'use donc en cette occasion de mes droits ; et non seulement je te relève d'un vœu nul, comme fait sans mon congé ; mais je te défends même de l'observer au-delà du terme que je vais te prescrire. Mardi nous aurons ici la musique de milord Edouard. A la collation je t'enverrai une coupe à demi pleine d'un nectar pur et bienfaisant ; je veux qu'elle soit bue en ma présence et à mon intention, après avoir fait de quelques gouttes une libation expiatoire aux Grâces. Ensuite mon pénitent reprendra dans ses repas, l'usage sobre du vin tempéré par le cristal des fontaines ; et, comme dit ton bon Plutarque, en calmant les ardeurs de Bacchus par le commerce des nymphes.

  • À propos de l'arrêt de tout alcool.


Voir aussi[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :