Soprano (rappeur)

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Soprano, pseudonyme de Saïd M’Roumbaba, est un rappeur et compositeur français d'origine comorienne né le 14 janvier 1979, à Marseille.

Albums[modifier]

Puisqu’il faut vivre[modifier]

Ferme les yeux Et imagine toi[modifier]

Soprano au concert pour l’égalité de SOS-Racisme

Blacko
Imagine un peu nos vies sans tout ça
C'est pour ça, remercions Dieu pour tout ça
Pardon pour les jours où j'me plains
Les jours où je ne vois que moi, mon nez et pas plus loin.

Soprano
Pardon pour toutes ces fois où j'ai grossi mes problèmes
Pour toutes ces fois où j’ai fait tourner le monde sur moi même.

  • Ferme les yeux Et imagine toi, Soprano et Blacko, Soprano feat Blacko, album Puisqu'il faut vivre (Paru le 19 février 2007 chez Capitol records).


La Colombe et le Corbeau[modifier]

À la Usain Bolt[modifier]

Yeah faut que tu saches
Que je suis déterminé
J'lâche pas - je suis vitaminé
Flash-moi - je suis prêt à briller
A la Usain, à la Usain, à la Usain Bolt.

  • À la Usain Bolt, Psy 4 de la rime, Psy 4 de la rime, album La Colombe (Paru le 21 mars 2011 chez Hostile Records, Street Skillz).


Regarde-moi[modifier]

Bien sûr j’l’ai quittée et sans me retourner
Mais ce soir-là elle m’appelle le ventre plein de cachets
Pour la calmer je suis parti voir mon banquier
Un gars cagoulé est rentré m’a braqué puis a crié :

Regarde-Moi
Le chômage et la crise
Mec, c’est moi qui la combat
Je vis au quotidien ce que tu ne connais pas, que tu ne comprends pas
Juste en bas de chez toi
Regarde-moi !

  • Regarde-moi, X-Plosive, Soprano, album Le Corbeau (Paru le 21 mars 2011 chez Hostile Records, Street Skillz).


E=2MC’s[modifier]

Simple constat 5[modifier]

Le coup de tête de Zidane n’égalera jamais celui de Boli.

  • Simple constat 5, Soprano et R.E.D.K., R.E.D.K, album E=2MC’s (Paru le 30 avril 2012 chez EMI).


J’rappe comme ça me chante[modifier]

J’rappe comme ça me chante,
Je chante comme ça me rappe,
Inspiré par le beau temps et puis parfois par l’orage,
J’suis sorti de vos rangs,
J’refuse les cases.
Rappe comme ça me chante et puis j’chante comme ça me rappe,
Vas-y Sopra chante…

Rapper ou chanter l’important est d'être vrai,
Avec ses idées, viens pas me menotter !

  • Je rappe comme ça me chante, Soprano et R.E.D.K., Soprano et R.E.D.K, album E=2MC’s (Paru le 30 avril 2012 chez EMI).


J’me dois de le dire,
Je m’en tape de leur bla-bla j'ai vu pire,
Je fais sauter tous les barrages
Pas besoin de kalash
Ni-même de famas, mes tirs
Sortent de ma bouche et parfois je fais pire,
J’suis venu pour faire un carnage et puis fuir
Je n'ai pas besoin de bla-bla
Ni même de leur passe-droit !

  • Je rappe comme ça me chante, Soprano et R.E.D.K., Soprano et R.E.D.K, album E=2MC’s (Paru le 30 avril 2012 chez EMI).

Avec les Psy 4 de la rime[modifier]

African money[modifier]

Sortez l'enveloppe, sortez l'enveloppe!
Sortez-moi ces enveloppes, je veux les voir flotter
Je veux les voir toucher le ciel, je veux les voir voler
Pour que le monde entier connaisse l’Afrikan money
[…]
Afrikan money, veuillez nous pardonner
Stylé de la tête aux pieds, voilà comment nous sommes nés
Chez nous flamber c'est quelque chose d'inné
Que du vrai sur le torse, chez nous rien n'est siliconé
Si tu connais l'Afrique, tu connais la mentalité
Même avec du toc on sait comment faire pour briller
C'est pas l'Amérique qui a inventé le Bling-Bling
Sortez les enveloppes qu’on se fasse un gros Tchin-Tchin.

  • African money, Psy 4 de la rime, Psy 4 de la rime, album 4ème dimension (Paru le 1er avril 2013 chez Def Jam).


Livre[modifier]

Mélancolique anonyme[modifier]

Marseillais, c'est ce que je suis. J'aime ma ville, sa diversité, son cosmopolitisme. Mon Marseille à moi est celui des quartiers nords où j'ai vu le jour, mais le cœur historique de la ville, c'est le Vieux-Port, dans le deuxième arrondissement, là où ont débarqué les parents de nombreux jeunes de ma génération, les miens compris : du Maghreb, d'Afrique noire mais aussi d'Europe. Si bien qu'aujourd'hui toutes les origines sont représentées parmi les habitants.


À Marseille, on est marseillais avant d'être français. Certains diront que c'est de l'orgueil, pour moi c'est surtout une question de fierté. Quand deux Marseillais qui ne se connaissent pas se croisent en dehors de Marseille, c'est-à-dire en terrain « hostile », il se passe quelque chose d'extraordinaire : ils se comportent comme s'ils étaient amis depuis toujours.
Car nous considérons notre ville comme un monde à part, un peu coupé du reste du pays. Ses rues, son port, sa culture nous ravissent amplement. Nous désirons tellement êtres uniques que là où les étrangers voient un chat, nous, nous verrons un chien. Nous avons nos propres codes (l'importance de la famille, l'humilité, le respect des anciens), notre propre manière de nous habiller (méditerranéenne, très fashion) et notre propre langue — IAM avait d'ailleurs intégré une sorte de dictionnaire marseillais dans le livret de Planète Mars, en 1993.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :