Hans Egloff

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hans Egloff.jpg

Hans Egloff, est une personnalité politique suisse membre de l'Union démocratique du centre.

Citations[modifier]

La propriété du logement n'a jusqu'à présent pas été promue à proprement parler. L'épargne-logement a pour but d'augmenter le taux de propriétaires. Elle incite à économiser et réduit l'endettement. Ces deux effets à eux seuls auront déjà un impact positif sur la stabilité économique du pays (...)
  • À propos de l'initiative populaire suisse pour l'épargne-logement.
  • « "Oui à l'épargne-logement », Hans Egloff, Franc-parler, janvier 2012, p. 4


Tant la prévoyance-vieillesse que la propriété du logement sont des buts qui méritent d'être promus et toutes deux sont ancrées dans la Constitution suisse. Il est donc nécessaire de disposer, en plus des possibilités de retrait anticipé, d'un encouragement à la propriété du logement qui ne se fasse pas au détriment de la prévoyance.
  • À propos de l'Initiative populaire « pour un traitement fiscal privilégié de l'épargne-logement destinée à l'acquisition d'une habitation à usage personnel ou au financement de travaux visant à économiser l'énergie ou à préserver l'environnement ».
  • « "Oui à l'épargne-logement », Hans Egloff, Franc-parler, janvier 2012, p. 4


Aujourd'hui, les avoirs de prévoyance des 2e et 3e piliers peuvent être retirés de manière anticipée pour l'acquisition d'un logement à propre usage. La conséquence est toutefois une réduction de la rente ou du versement en capital. Pour éviter une lacune de prévoyance, il serait important de rembourser le versement anticipé. Rares sont toutefois ceux qui le font. D'après une analyse immobilière d'UBS, 260 millions de francs à peine ont été remboursés en 2009, pour un volume des versements anticipés atteignant environ 2,5 milliards.
  • À propos de l'initiative populaire suisse pour l'épargne-logement.
  • « "Oui à l'épargne-logement », Hans Egloff, Franc-parler, janvier 2012, p. 4


Les premiers bénéficiaires de l'épargne-logement seront les jeunes et les locataires à revenu moyen, qui ne pourraient pas se permettre la propriété immobilière sans une telle institution ou alors beaucoup plus tard. C'est ce que montrent très nettement les expériences faites dans le canton de Bâle-Ville, le seule canton à disposer aujourd'hui déjà de l'épargne-logement. L'épargne-logement n'est donc pas uniquement profitable aux ménages aisés, qui n'en auraient quoi qu'il en soit pas forcément besoin.
  • À propos de l'initiative populaire suisse pour l'épargne-logement.
  • « "Oui à l'épargne-logement », Hans Egloff, Franc-parler, janvier 2012, p. 4


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :