Erich Hess

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Erich Hess

Erich Hess, né le 25 mars 1981, est une personnalité politique suisse, membre de l'Union démocratique du centre (UDC).

Citations[modifier]

Je peux comprendre qu’on aide une personne de 60 ans au chômage qui a payé ses impôts toute sa vie. Mais verser l’aide sociale à un jeune, c’est l’enfoncer dans le désœuvrement et les problèmes psychologiques.
  • À propos de l'aide sociale.
  • « À la droite d’Erich Hess, il n’y a plus que le mur », Arthur Grosjean, 24 heures (ISSN 1424-4039), 5 février 2019 (lire en ligne)


Jour après jour, on voit là-bas principalement des Nègres en train de dealer.
  • Lors d’un débat sur la vente de drogue en ville, au sujet du centre alternatif de la Reitschule
  • « À la droite d’Erich Hess, il n’y a plus que le mur », Arthur Grosjean, 24 heures (ISSN 1424-4039), 5 février 2019 (lire en ligne)


Allons donc. Je n’ai rien contre les étrangers puisque je les mets même dans mon lit.
  • L'auteur a une relation avec une Ukrainienne
  • « À la droite d’Erich Hess, il n’y a plus que le mur », Arthur Grosjean, 24 heures (ISSN 1424-4039), 5 février 2019 (lire en ligne)


Le problème, ce ne sont pas les étrangers, mais leur nombre. Si vous en avez trop, vous ne pouvez plus les intégrer.
  • « À la droite d’Erich Hess, il n’y a plus que le mur », Arthur Grosjean, 24 heures (ISSN 1424-4039), 5 février 2019 (lire en ligne)


L’État détruit ainsi les solidarités familiales et de voisinage, et pousse les seniors dans la solitude
  • À propos des crèches
  • « À la droite d’Erich Hess, il n’y a plus que le mur », Arthur Grosjean, 24 heures (ISSN 1424-4039), 5 février 2019 (lire en ligne)


Ils provoquent l’exclusion des travailleurs les plus faibles. Croyez-moi, quand un patron doit payer un salaire élevé obligatoire, il en veut pour son argent. Il va donc prendre quelqu’un d’opérationnel à 100 %. Le salaire minimum est donc antisocial.
  • À propos des salaires minimums
  • « À la droite d’Erich Hess, il n’y a plus que le mur », Arthur Grosjean, 24 heures (ISSN 1424-4039), 5 février 2019 (lire en ligne)


Quand quelqu’un vote pour moi, il sait à quoi s’en tenir. Avec Hess, pas de girouette.
  • « L’homme le plus à droite du parlement suisse », Boris Busslinger, Le Temps (ISSN 1423-3967), 15 avril 2018 (lire en ligne)


Une fois sa réputation ruinée, on peut vivre sans se gêner
  • « L’homme le plus à droite du parlement suisse », Boris Busslinger, Le Temps (ISSN 1423-3967), 15 avril 2018 (lire en ligne)


du maquillage sur une femme laide
  • À propos d'une intervention du PLR, jugée cosmétique
  • « L’homme le plus à droite du parlement suisse », Boris Busslinger, Le Temps (ISSN 1423-3967), 15 avril 2018 (lire en ligne)



Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :