Discussion:Albert Einstein

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Traduction complète[modifier]

Je me demande si la phrase en français ne suffirait pas... Un lien interwiki vers l'anglais devrait suffire, non? Deadhoax (Disc | Contr) 6 décembre 2006 à 18:44 (CET)

Si tu veux mais vu que c'est moi qui l'ai traduis j'étais pas trop sure, euh d'ailleurs tenu y aurait pas un e? l'orthographe et moi... ;) Nova 6 décembre 2006 à 18:59 (CET)
Perso je préfére avec la citation originale, pour plus de précision et fidélité. (une traduction n'est après tout qu'une sorte d'interprétation). Chtit draco 6 décembre 2006 à 19:48 (CET)

Par contre, au niveau de la source, est-ce que c'est Einstein qui a écrit ce livre ou pas? Pourquoi un des modèles de référence n'est pas utilisé? Chtit draco 6 décembre 2006 à 19:48 (CET)

Maintenant, c'est fait, mais Nova, pourrais-tu préciser l'éditeur (Princeton University Press?) ? Je viens de lire que la traduc est de toi, donc je vire le champ :) Manuel Menal 6 décembre 2006 à 20:00 (CET)
Houla toutes ces questions! en fait ça vient du en, http://en.wikiquote.org/wiki/Albert_Einstein#Quotes_about_Einstein, sinon comme Chtit draco, je me méfie des traductions (surtout des miennes ;)) Nova 6 décembre 2006 à 20:06 (CET)
Mais comment t'as eu la page ? :) Manuel Menal 6 décembre 2006 à 20:12 (CET)
Ben dans le wikiquote anglais (lien dessus) Nova 6 décembre 2006 à 20:13 (CET)
Je lis que « Jotted (in German) on the margins of a letter to him (1933). As quoted in Albert Einstein, The Human Side: New Glimpses From His Archives (1981) ISBN 0691023689 », pas de page, justement :) Manuel Menal 6 décembre 2006 à 20:15 (CET)
Je l'ai vue quelque part, peut-être en mode edit je vais vérifier. Sinon pendant que vous êtes là, je me demandais, ma citation préférée c'est celle sur l'infini de l'univers et de la bétise humaine, que tout le monde s'accorde à attribuer à Einstein mais nulle part je ne trouve la source (pas dans en.wikiquote non +) qu'est ce qu'on fait dans ce cas? on met rien? merci Nova 6 décembre 2006 à 20:22 (CET)
Ouais, tant qu'on a pas de source on met rien ; pour la méthodologie, je te conseille de prendre un recueil de citations papier : ils sont souvent + précis. Ensuite, tu peux facilement trouver le bouquin ou demander au Salon si quelqu'un l'a (j'en ai qques uns d'Einstein ou sur lui). Manuel Menal 6 décembre 2006 à 21:23 (CET)
Ok, c'est bien ce que je pensais.merci. Sinon pour la page c'est bien ça : 56, mais il y avait une erreur dans le code qui l'empêchait de s'afficher, quel fouillis d'ailleurs leur page, désolée j'avais pas fait attention quand j'ai mis le lien ;) Nova 6 décembre 2006 à 21:58 (CET)
En fait non sur le wiki en. les pages n'apparaissent qu'en mode edit, je voulais changer mais finalement non je touche pas. ;) Nova 6 décembre 2006 à 22:05 (CET)

historiquement incorrect[modifier]

Je propose que la citation de François de Closets "Après avoir satisfait sa passion dans la physique triomphante de la relativité, il va subir sa passion dans la physique pervertie de la bombe [atomique]." soit supprimée, ou au mieux déplacée vers une page consacrée à François de Closets, car elle ne correspond pas à la réalité historique : Einstein n'a eu aucune relation avec le projet Manhattan. Sa seule contributon a été sa fameuse lettre au président Roosvelt, qui elle mériterait d'être citée dans son intégralité.

Goulu 24 avril 2008 à 12:58 (CEST)

Citation d'Albert Einstein à sourcer[modifier]

--Copyleft (discussion) 6 novembre 2013 à 07:34 (CET)

Depuis WP 28/07/15[modifier]

  • Si quelqu'un, en l'éveil de son intelligence, n'a pas été capable de s'enthousiasmer pour une telle architecture, alors jamais il ne pourra réellement s'initier à la recherche théorique.
  • Ce qui est incompréhensible, c'est que le monde soit compréhensible.
  • Il est plus facile de briser un atome que de briser un préjugé.
    [citation non trouvée dans la source]
  • Rare est le nombre de ceux qui regardent avec leurs propres yeux et qui éprouvent avec leur propre sensibilité.

Albert Einstein - Extraits de Comment je vois le monde