Voie lactée

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Cette page est une ébauche à compléter, vous pouvez partager vos connaissances en la modifiant.
Linnutee - Milky Way (9) copy.jpg

La Voie lactée est une galaxie qui abrite le Système solaire, et donc la Terre. Elle est aussi nommée la Galaxie (avec une majuscule).

Citations[modifier]

Françoise Combes[modifier]

Les galaxies nous réservent encore bien des surprises, qu'elles soient nos voisines, dans le Groupe local, ou plus lointaines, rendues accessibles par les progrès des télescopes et détecteurs. Même notre propre Galaxie, la Voie lactée, se révèle sous un nouveau jour. Nous découvrons toujours plus de galaxies naines dans son voisinage, et nous surprenons notre Galaxie en train d'en détruire et d'en avaler certaines.
  • « Les secrets dévoilés des galaxies », Françoise Combes, Pour la science, nº 56 (dossier), 2007 (lire en ligne)


La bande lumineuse de la Voie lactée (aussi dénommée Galaxie), qui traverse le ciel en écharpe, a donné lieu à bien des mythes depuis la préhistoire. On y a vu par exemple la trace du lait échappé du sein d’Héra qui refusait de nourrir Héraclès, découvrant qu’il n’était pas son fils : d’où son nom qui a survécu jusqu’à nos jours. […] Mais la véritable nature de la Voie lactée n’a été révélée qu’en 1610 par Galilée (1564–1642), qui, grâce à la lunette astronomique, a résolu sa lumière diffuse en nombreuses étoiles. Il en dit : « La Voie lactée n’est rien d’autre qu’un amas d’étoiles innombrables. »
  • La Voie lactée, James Lequeux et Françoise Combes, éd. Edp sciences, 2013  (ISBN 978-2-7598-1039-0), chap. I. Introduction, p. 1


Galileo Galilei[modifier]

Grâce à la Lunette, on peut si bien fixer son regard sur elle [la Voie lactée], que toutes les disputes qui ont, durant tant de siècles, torturé les Philosophes sont détruites par l’évidence de la perception, et que nous voilà libérés de discussions verbeuses. La Galaxie n’est, en effet, rien d’autre qu’un amas d’Étoiles innombrables regroupées en petits tas : qu’elle que soit, en effet, la région vers laquelle on dirige la Lunette, aussitôt une immense foule d’Étoiles s’offre à la vue, dont plusieurs semblent assez grandes et bien visibles; mais une multitude de très petites Étoiles se soustrait absolument à l’exploration.
  • Le messager des étoiles, Galileo Galilei, éd. Seuil, 1992  (ISBN 2-02-014593-6), p. 141


Voir aussi[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :