Steven Weinberg (physicien)

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Aller à : navigation, rechercher
Steven Weinberg (2010).

Steven Weinberg est un physicien américain né en 1933. Ses contributions à la théorie de l’interaction électrofaible lui ont valu d’être l’un des lauréats du prix Nobel de physique en 1979.

Le Rêve d’une théorie ultime (Dreams of a Final Theory), 1993[modifier]

En un sens, les libéraux religieux sont encore plus éloignés des scientifiques que ne le sont les fondamentalistes et les conservateurs. Au moins ces derniers vous disent-ils, comme les savants, qu’ils croient à ce qu’ils croient parce que c’est vrai, plutôt que parce que cela les rend heureux, ou meilleurs.

  • Le Rêve d’une théorie ultime (1993), Steven Weinberg (trad. Jean-Paul Mourlon avec la collaboration de Jean Bricmont), éd. Odile Jacob, 1997  (ISBN 2-7381-0425-8), chap. XI. Et Dieu, dans tout ça ?, p. 228


Citations rapportées[modifier]

L’effort consenti pour comprendre l’univers est l’une des rares choses qui élèvent la vie humaine au-dessus du niveau de la farce, et lui confèrent un peu de la dignité de la tragédie.

  • Citation extraite des Trois premières minutes de l’univers (The First Three Minutes, 1977)

La religion est une insulte à la dignité humaine. Que ce soit avec ou sans elle, il y aura toujours des gens bien qui font de bonnes choses, et des mauvais qui font de mauvaises choses. Mais pour que des gens bien agissent mal, il faut la religion.

  • Citation extraite de Le Rêve d’une théorie ultime (Dreams of a final theory, 1993).