Secret maçonnique

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le thème du secret est l'un des éléments essentiels de l'initiation maçonnique. S'il existait très probablement, à l'époque des corporations de maçons, des secrets de métier que les professionnels s'attachaient à conserver, la franc-maçonnerie devenue « speculative » (c'est-à-dire en français « philosophique ») en Angleterre en 1717, a toujours exigé de ses membres un engagement de garder secrets ses signes, mots et poignées de mains (« signs, words and grips »). Bien que ces secrets aient été publiés et divulgués par des indiscrétions au public, en Angleterre comme en France, dès les années 1730, les francs-maçons ont toujours continué à les respecter et à s'interdire de les communiquer en dehors de leurs loges. Progressivement, ce thème du secret a continué à se développer et on distingue aujourd'hui différents aspects historiques, initiatiques, philosophiques et pratiques du secret maçonnique.

Citations[modifier]

Les gens pensent que la franc-maçonnerie est secrète, mais seulement l’initiation maçonnique l’est. […] Aujourd’hui, chacun a le droit de dire qu’il est Maçon s’il le souhaite.
  • « Exposition : la franc-maçonnerie dévoile ses secrets, ou presque ! », Pierre Mollier / Amélie Revert, TV5Monde, 30 avril 2016, p. « url » (lire en ligne)


La franc-maçonnerie ne pourrait-elle pas ouvrir ses portes pour éviter tous ces fantasmes que ce secret fait naître, pour montrer l’objet de ses travaux, qui elle est, … ?
  • Le père Pascal Vesin après son éviction de l’Église catholique pour son appartenance à la franc-maçonnerie.
  • « Pascal Vesin : « J’ai subi de l’Église sa méconnaissance de la Franc-maçonnerie. » », Francois Koch, Blogs l'Express.fr, 7 juin 2013 (lire en ligne)


Sous prétexte de préserver le « secret maçonnique », l'Ordre se refuse trop à se montrer sous son vrai jour. Comme si le secret n'était point celui de Polichinelle avec les 50 000 ouvrages illustrés déjà parus depuis deux cents ans et qui ont révélé les rites de nos travaux… et que l'on peut trouver partout, y compris au fond maçonnique de la Bibliothèque nationale.
  • Trois points c'est tout, Fred Zeller, éd. Éditions Robert Laffont, 1976, p. 341


On reproche, en général, aux francs-maçons de cacher avec trop de soin leur qualité. Sur dix membres d'une loge, un ou deux, tout au plus, ne font pas mystère de leur affiliation (…).
  • À propos de sa liste alphabétique des franc-maçons et du secret maçonnique qui y est lié.
  • La France maçonnique, Léo Taxil, éd. La petite guerre, Paris, 1888, chap. Avant-propos, p. VI


Citations antimaçonniques[modifier]

Dans les conditions où il est prêté, le serment maçonnique n'oblige aucune conscience, mais il faut, pour en bien sentir la nullité, un esprit pénétrant et un caractère très ferme.
  • Enquête sur la monarchie, Charles Maurras, éd. Arthème, Fayard et Cie, 1937, p. 291


Les faits disponibles indiquent que la plupart des hommes sont attirés dans la maçonnerie par l’appel de sa façade trompeuse qui promet la fraternité, des efforts charitables et bienveillants et une opportunité de progrès personnel dans l’emploi ou dans la vie publique. Cependant, une fois derrière la porte de la loge, le maçon naissant apprend rapidement que la charité commence à la maison et qu’il est lié à la Fraternité par des serments solennels et des menaces de blessures corporelles et de mort, s'il devait révéler les secrets de la maçonnerie.
  • (en) The facts available indicate that most men are lured into Masonry by the appeal of its deceptive facade which promises brotherhood, charitable and benevolent endeavors, and, not insignificantly, an Opportunity for personal advancement in employement or in public life. However, once behind the lodge door, the nascent Mason learns quickly that charity begins at home, and that he is bound to the Fraternity by solemn oaths and threats of gruesome bodily harm and death if he should disclose Masonry's secrets.
  • (en) Behind the Lodge Door: Church, State & Freemasonry in America, Paul A. Fisher (trad. Wikiquote), éd. Tan books, 1994, chap. Amazing Discovery, p. 24


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :