Ronald Reagan

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Portrait officiel de Ronald Reagan.

Ronald Reagan, né le 6 février 1911 et mort le 5 juin 2004, est le quarantième président des États-Unis d'Amérique (élu pour deux mandats de 1981 à 1989).

Citations[modifier]

Sur la guerre froide[modifier]

Avec ce qui traîne à Los Alamos, j'ai de quoi transformer Moscou en parking géant.
  • Une vie américaine, mémoires (1991), Ronald Reagan, éd. Le Rocher, coll. « Mémoires », 2003, chap. « Cold War », p. 43


Mes chers concitoyens, je suis ravi de vous annoncer aujourd'hui que je viens de signer une loi bannissant la Russie pour toujours. Le bombardement va commencer dans cinq minutes.


Sur le rôle de l'État fédéral[modifier]

L'État existe pour nous protéger des autres. L'État outrepasse ses limites lorsqu'il décide de nous protéger de nous-mêmes.
  • (en) Government exists to protect us from each other. Where government has gone beyond its limits is in deciding to protect us from ourselves.
  • (en) The Age of Turbulence: Adventures in a New World, Alan Greenspan (trad. Wikiquote), éd. Penguin Press, 2007, chap. 4 (« Private Citizen »), p. 87


Sur la politique[modifier]

Il a été dit que la politique est la deuxième plus ancienne profession. J'ai appris qu'elle a une ressemblance frappante avec la première.
  • (en) Politics is supposed to be the second oldest profession. I have come to realize that it bears a very close resemblance to the first.
  • Ronald Reagan (trad. Wikiquote), 2 Mars 1977, Los Angeles, dans Remarks at a business conference in Los Angeles.


À propos de Reagan[modifier]

La capacité des États à prélever l’impôt a été minée par ces mouvements qui, contrairement à ce que l’on prétend, ne sont pas le produit de la seule liberté d’entreprendre, mais d’une idéologie. [...] Ronald Reagan et ses mentors prétendent que, grâce au libéralisme à tout va, la croissance va s’accroître et que tout le monde va en profiter. Un système légal très sophistiqué se met en place pour permettre cette évasion fiscale mondiale. [...] Il est temps de revenir sur l’illusion du reaganisme, à la lumière des faits.
  • (fr) « Thomas Piketty : « La fiscalité est le prolongement concret des idéologies » », Thomas Piketty [entretien avec le journaliste Richard Werly], Le temps, nº 6515, 14 septembre 2019, p. 13 (lire en ligne)


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :