Primo Levi

Citations « Primo Levi » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher
Primo Levi dans les années 1950.

Primo Levi est un écrivain italien survivant du camp d'extermination d'Auschwitz.

Citations[modifier]

Si c'est un homme (Se questo è un uomo), 1947[modifier]

Savez-vous comment on dit « jamais » dans le langage du camp ? « Morgen früh », demain matin.

  • Si c'est un homme (1947), Primo Levi (trad. Martine Schruoffeneger), éd. Julliard, coll. « Pocket », 1990  (ISBN 2-266-02250-4), chap. 14. Kraus, p. 143


Aujourd'hui je pense que le seul fait qu'un Auschwitz ait pu exister devrait interdire à quiconque, de nos jours, de prononcer le mot de Providence : mais il est certain qu'alors le souvenir des secours bibliques intervenus dans les pires moments d'adversité passa comme un souffle dans tous les esprits.

  • Si c'est un homme (1947), Primo Levi (trad. Martine Schruoffeneger), éd. Julliard, coll. « Pocket », 1990  (ISBN 2-266-02250-4), chap. 17. Histoire de dix jours, p. 169


Le sentiment de notre existence dépend pour une bonne part du regard que les autres portent sur nous : aussi peut-on qualifier de non humaine l'expérience de qui a vécu des jours où l'homme a été un objet aux yeux de l'homme.

  • Si c'est un homme (1947), Primo Levi (trad. Martine Schruoffeneger), éd. Julliard, coll. « Pocket », 1990  (ISBN 2-266-02250-4), chap. 17. Histoire de dix jours, p. 185


Les monstres existent, mais ils sont trop peu nombreux pour être vraiment dangereux ; ceux qui sont plus dangereux, ce sont les hommes ordinaires, les fonctionnaires prêts à croire et à obéir sans discuter, […]

  • Si c'est un homme (1947), Primo Levi (trad. Martine Schruoffeneger), éd. Julliard, coll. « Pocket », 1990  (ISBN 2-266-02250-4), partie Appendice, p. 212

Puisqu'il est difficile de distinguer les vrais prophètes des faux, méfions-nous de tous les prophètes ; il vaut mieux renoncer aux vérités révélées, même si elles nous transportent par leur simplicité et par leur éclat, même si nous les trouvons commodes parce qu'on les a gratis.

  • Si c'est un homme (1947), Primo Levi (trad. Martine Schruoffeneger), éd. Julliard, coll. « Pocket », 1990  (ISBN 2-266-02250-4), partie Appendice, p. 212


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :