Politesse

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
politesse, phénakistiscope

La politesse est constituée d'un ensemble de règles acquises par l'éducation. Elle permet de faciliter les rapports sociaux en permettant à ceux qui en usent d'avoir des échanges respectueux et équilibrés.

Roland Barthes[modifier]

Pourquoi, en Occident, la politesse est-elle considérée avec suspicion ? Pourquoi la courtoisie y passe-t-elle pour une distance (sinon même une fuite) ou une hypocrisie ? Pourquoi un rapport « informel » (comme on dit ici avec gourmandise) est-il plus souhaitable qu'un rapport codé ?
  • L'empire des signes (1970), Roland Barthes, éd. Flammarion, coll. « Champs », 1980, p. 83


Henri Bergson[modifier]

La politesse est donc autre chose qu'un luxe ; ce n'est pas seulement une élégance de la vertu. À la grâce elle joindrait la force, le jour où, se communiquant de proche en proche, elle substituerait partout la discussion à la dispute, amortirait le choc des opinions contraires, et amènerait les citoyens à mieux se connaître et à mieux s'aimer les uns les autres. C'est sur ce conseil, jeunes élèves, que je termine. Dites-vous bien qu'en cultivant votre intelligence, en élargissant votre pensée, en vous exerçant, pour tout dire, à la politesse supérieure de l'esprit, vous travaillez à resserrer ces liens et à fortifier cette union d'où dépendent l'avenir et la grandeur de la Patrie.

  • Discours de remise de prix prononcé au lycée Henri-IV, en 1892.


Confucius[modifier]

Une politesse qui n'est pas tempérée par le rituel est fastidieuse.


Marcel Jouhandeau[modifier]

La sainteté n'est peut-être que le comble de la politesse.
  • De l'abjection, Marcel Jouhandeau, éd. Gallimard, coll. « L'Imaginaire », 2006  (ISBN 2-07-077743-X), p. 129


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :