Paulette Nardal

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Paulette Nardal dans les années 1920.

Paulette Nardal, née Félix Jeanne Paule Nardal le 12 octobre 1896 à Saint-Pierre, en Martinique, et morte le 16 février 1985, est une femme de lettres et journaliste martiniquaise. Militante de la cause noire avec sa sœur Jeanne Nardal, elle est une des inspiratrices du courant littéraire de la négritude et la première femme noire à étudier à la Sorbonne.

Citations[modifier]

Aux Antilles, on se méprise de nuance de peau à nuance de peau, et à cette époque, les Noirs ne pouvaient espérer obtenir ce qu'avaient ceux qui avaient le teint clair.
  • Au sujet de la discrimination dont elle a été victime en tant que créole.
  • « Paulette Nardal, théoricienne oubliée de la négritude », Léa Mormin-Chauvac, Libération, 26 février 2019 (lire en ligne)


Quand je suis arrivée, je n'étais que mademoiselle Nardal. C'est en France que j'ai pris conscience de ma différence. Il y a certaines choses qui me l'ont fait sentir, et puis il ne faut pas oublier que nous avons été élevées dans l'admiration de toutes les œuvres produites par les Occidentaux. Inutile de vous dire à quel point j'ai été heureuse et fière de voir comment les Parisiens, les Français pouvaient vibrer devant ces productions noires.
  • Au sujet de sa découverte de Paris et de son monde culturel dans les années 1920, époque où les negro spirituals et les spectacles de l'artiste noire Joséphine Baker remportent un grand succès.
  • « Paulette Nardal, théoricienne oubliée de la négritude », Léa Mormin-Chauvac, Libération, 26 février 2019 (lire en ligne)


J'ai souvent pensé et dit, à propos des débuts de la négritude, que nous n'étions que de malheureuses femmes, ma sœur et moi, et que c'est pour cela qu'on n'a jamais parlé de nous. C'était minimisé du fait que c'étaient des femmes qui en parlaient.
  • « Paulette Nardal, théoricienne oubliée de la négritude », Léa Mormin-Chauvac, Libération, 26 février 2019 (lire en ligne)


Articles connexes[modifier]

Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :