Orientation scolaire et professionnelle

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.

L’orientation scolaire et professionnelle consiste à proposer à une personne en âge de scolarité et même aux adultes différentes filières dans lesquelles elle pourrait s’insérer en fonction de ses « centres d'intérêts », de « sa personnalité » (« intelligence (cognition) <> caractère (émotion) ») et de ses « modes opératoires naturels ».

Citations[modifier]

Henri Wallon[modifier]

Entre la sélection et l'orientation, les points de vue sont OPPOSÉS, bien qu'il y ait similitude partielle de procédés.
  • Henri Wallon - Œuvre 1, Henri Wallon, éd. L'Harmattan, 2015 (1930), chap. Principes de psychologie appliquée - Partie III - L'activité professionnelle, Chap 2 - Sélection et orientation professionnelles, p. p.229


Ce qui importe n'est pas de savoir quelle profession acheminer l'enfant, mais les études les plus propres à utiliser ses aptitudes au mieux de son développement
  • In Émile Jalley eu Liliane Maury (1990). Psychologie et dialectique (pp110-119). (1944), Henri Wallon, éd. éd. Messidor, 1990, chap. L'orientation scolaire. La pensée, p. 115


L'orientation n'est pas née d'une fantaisie théorique de certaines personnes qui se seraient dit : il faut orienter les enfants - idées pourtant naturelles - de manière à leur faire trouver l'occupation, la fonction, le métier qui répondra le mieux à leurs aptitudes. L'orientation est née pour ainsi dire en réaction contre la sélection. Dans les rapports de l'homme avec le travail, c'est la sélection qui apparue tout d'abord, et la sélection sous la forme la plus brutale.
  • Henri Wallon - Œuvre 4 (1938-1945), Henri Wallon, éd. L'Harmattan, 2015 (1945), chap. Les principes de l'orientation à l'école et dans les professions, p. 113


dans l'orientation, le test n'est pas tout. Il faut tenir compte de toute une série de conditions, parce qu'un métier n'est pas seulement un certain rendement à certain moment, mais l'organisation de toute une vie.
  • Henri Wallon - Œuvre 4 (1938-1945), Henri Wallon, éd. L'Harmattan, 2015 (1945), chap. Les principes de l'orientation à l'école et dans les professions, p. 114


Nous aurions tout intérêt, tout avantage à faire cette analyse des métiers, de manière ne plus à classer les enfants par métiers, mais à classer les métiers et les branches de métiers par les aptitudes que chacun requiert.
  • Henri Wallon - Œuvre 4 (1938-1945), Henri Wallon, éd. L'Harmattan, 2015 (1945), chap. Les principes de l'orientation à l'école et dans les professions, p. 114


La pratique dialectique de l'orientation, celle décrite par Léon, prend le contrepied du fixisme positiviste. Son principe de base est la possibilité pour l'enfant d'être changé par les événements et particulièrement par les buts qu'il poursuit en connaissance de cause. La première condition d'une bonne orientation sera donc d'informer l'enfant sur les professions à sa portée, d'une information, non seulement verbale, mais à l'aide de notions et d'exemples aussi concrets que possibles ; ce sera d'éveiller ainsi ses curiosités, ses intérêts. Ensuite, il conviendra de rattacher sa vie scolaire à ses projets professionnels en lui faisant saisir la conformité de ses études avec les buts envisagés.


Bref, l'orientation, au lieu de postuler l'immobilisme des aptitudes et des goûts, fondera ses méthodes sur la possibilité de susciter chez l'enfant toutes les réactions qui lui permettront de se mieux connaître et de s'orienter par lui-même. C'est sur son devenir mis à l'épreuve durant quelques années que l'enfant est jugé, qu'il se juge lui-même et décide de son avenir.


Sébastien Charbonnier[modifier]

L'orientation prônée par Wallon repose une épreuve de l'apprentissage et l'analyse circonstanciée des échecs et des réussites. À l'inverse,la sélection est permise par une imposition en bloc d'un minimum de critères, les plus abstraits possibles, pour niveler la complexité des composantes de l'apprentissage. Ainsi, la philosophie pouvait être d'autant plus sélectionnante et élitiste qu'elle oubliait la diversité des aptitudes pour se réfugier dans l'identification flatteuse à l'exercice de l'intelligence en général - traduction psychologique de son privilège d'institution.
  • Que peut la philosophie ? Être le plus nombreux à penser le plus possible., Sébastien Charbonnier, éd. Seuil, 2013, chap. chapitre 3, p. n°3