La Nouvelle-Orléans

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Nouvelle-Orléans se situe aux États-Unis. Elle est la plus grande ville de l'État de Louisiane.

Charles Bukowski[modifier]

Quand je suis arrivé à la Nouvelle-Orléans, j'ai fait gaffe de ne pas m'installer dans un bordel, bien que toute la ville me parût en être un.
  • Journal d'un vieux dégueulasse (1969), Charles Bukowski (trad. Gérard Guégan), éd. Grasset & Fasquelle, coll. « Le Livre de Poche », 1996  (ISBN 978-2-253-14384-0), p. 17


Jack Kerouac[modifier]

La Nouvelle-Orléans est une ville où on s'ennuie. La loi interdit d'aller dans les quartiers noirs. Il y a pas la moindre ambiance dans les bars.
  • Bill Burroughs à Neal Cassady et Jack Kerouac, impatients de sortir en ville.
  • Sur la route : Le Rouleau original, Jack Kerouac (trad. Josée Kamoun), éd. France Loisirs, 2012  (ISBN 978-2-298-05869-7), p. 303


John Kennedy Toole[modifier]

    — Est-ce bien le rôle de la police municipale de s'acharner dans des tracasseries contre ma personne alors que notre ville est, au vu et au su de tous, l'une des capitales du vice du monde civilisé ? […] Notre ville est célèbre pour ses joueurs professionnels, ses prostituées, ses exhibitionnistes, ses antéchrists, ses ivrognes, ses sodomites, ses drogués, ses fétichistes, ses onanistes, ses pornographes, ses fripons, ses coquines, ses vandales et ses lesbiennes, tous et toutes dûment protégés par la prévarication et le trafic d'influence. […]
  • Réponse d'Ignatius J. Reilly au policier Angelo Mancuso qui vient de lui demander ses papiers. Le roman se passe à La Nouvelle-Orléans.
  • La Conjuration des imbéciles (1980), John Kennedy Toole (trad. Jean-Pierre Carasso), éd. Robert Laffont, coll. « 10/18 », 1989  (ISBN 2-264-01759-7), partie Un, chap. I, p. 16


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :