Illuminés de Bavière

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Illuminés de Bavière (ou parfois Illuminati de Bavière) (en allemand der Illuminatenorden) furent une société secrète allemande du XVIIIe siècle qui se réclamait de la philosophie des Lumières.

Citations[modifier]

Un organisme a existé en Allemagne à la fin du XVIIIème siècle; organisme dont le fonctionnement avait cette double conséquence: la destruction de toutes les autorités existantes et en même temps leur remplacement par la constitution d'une autorité unique, absolue, celles des treize membres d'un groupe secret supérieur.
  • À propos des Illuminés de Bavière.
  • La Guerre occulte, les sociétés secrètes contre les nations, Paul Copin-Albancelli, éd. Perrin et Cie, Paris, 1925, chap. XI, p. 235


Il est impossible de ne pas conclure de tout cela que si l'Illuminisme est mort, il a des sucesseurs qui veulent réaliser ce qu'il a rêvé et qui emploient les moyens qu'il a exposés.
  • À propos des Illuminés de Bavière.
  • La Guerre occulte, les sociétés secrètes contre les nations, Paul Copin-Albancelli, éd. Perrin et Cie, Paris, 1925, chap. XI, p. 236


Or, la secte des Illuminés donne des principes entièrement opposés; elle persuade que le peuple docile bénit son joug. Ce n'est pas dans la nature des choses, dans l'expérience du passé qu'elle puise des règles de conduite, c'est dans un système tout nouveau, accommodé tout entier à l'égoïsme de quelques chefs qui n'ont ni patrie, ni intérêt à la félicité des étrangers qu'ils gouvernent, ni à la gloire du monarque dont ils portent la livrée en public, à condition que lui-même, en secret, portera leurs fers.
  • Essai sur la secte des Illuminés, Jean-Pierre Luchet, éd. Paris, 1789, chap. IX, p. 81


Nous ne voulons pas dire que le pays où régneront les illuminés cessera d'exister, mais qu'il tombera dans un tel degré d'humiliation, qu'il ne comptera plus dans la politique; que la population diminuera, que les habitants qui résisteront au penchant de passer dans une terre étrangère, ne jouiront ni du bonheur d'être considérés, ni des douceurs de la société, ni des présents du commerce. Oubliés du reste de la terre, leur vie obscure ne sera qu'une longue végétation. Étrangers aux arts consolateurs, coulant des jours tristes sous la domination d'êtres fantastiques, il semble que ces demeures ténébreuses, séjour des expiations, existent déjà pour eux.
  • Essai sur la secte des Illuminés, Jean-Pierre Luchet, éd. Paris, 1789, chap. IX, p. 72-73


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :