Hani Ramadan

Citations « Hani Ramadan » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Hani Ramadan, né le 2 juin 1959 à Genève, est un enseignant, intellectuel, prédicateur et essayiste suisse, de confession musulmane, originaire d'Égypte. Docteur ès lettres à l'université de Genève, en Suisse. C'est un des fils de Saïd Ramadan, et le frère de Tariq Ramadan. Il est marié et père de 3 enfants.

Citations[modifier]

(...) l'idéologie sioniste, qui n'est qu'une perversion du judaïsme, traduisant dans les faits et par la violence l'idée de la suprématie du peuple élu, et des privilèges qui seraient les siens. Le sionisme gènère l'antisémitisme.

  • « Lutter contre la violence sioniste et condamner l'antisémitisme », Hani Ramadan, Le Temps (quotidien suisse) (ISSN 1423-3967), 10 novembre 2011, p. 13


(...) la Shoah ne doit pas devenir un dogme destiné à museler les conscience lorsqu'en Palestine, on brûle au phosphore blanc des enfants.

  • « Lutter contre la violence sioniste et condamner l'antisémitisme », Hani Ramadan, Le Temps (quotidien suisse) (ISSN 1423-3967), 10 novembre 2011, p. 13


Nous attendons toujours de ces messieurs de la CICAD et de la LICRA une condamnation claire des massacres répétés de civils palestiniens.

  • « Lutter contre la violence sioniste et condamner l'antisémitisme », Hani Ramadan, Le Temps (quotidien suisse) (ISSN 1423-3967), 10 novembre 2011, p. 13


Des organisme tels que la CICAD et la LICRA devraient se démarquer sans tergiversations des crimes commis par le gouvernement israélien, car leur silence, interprété comme une forme d'allégeance, engendre la méfiance et l'hypocrisie et leur fait perdre toute crédibilité aux yeux des observateurs indépendants.

  • « Lutter contre la violence sioniste et condamner l'antisémitisme », Hani Ramadan, Le Temps (quotidien suisse) (ISSN 1423-3967), 10 novembre 2011, p. 13


(...) il est essentiel de démasquer le rôle des lobbies sionistes, particulièrement influents dans les milieux politiques, journalistes et médiatiques. Ces groupes de pression parviennent à rendre acceptable ce qui est inaceptable.

  • « Lutter contre la violence sioniste et condamner l'antisémitisme », Hani Ramadan, Le Temps (quotidien suisse) (ISSN 1423-3967), 10 novembre 2011, p. 13


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :

Article sur Wikipédia.