Gay pride

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gay pride à Grosseto en Italie, en 2004.

La Marche des fiertés s'est d'abord appelée Gay Pride, puis la Lesbian & Gay Pride, puis LGBT Pride (à chaque fois revendiquant les droits d'une communauté supplémentaire) pour finalement s'appeler la Pride ou Marche des fiertés. C'est une manifestation qui prône la liberté et l'égalité pour toutes les orientations sexuelles et identités de genre (hétérosexuels, homosexuels, lesbiennes, bisexuels, transsexuels). L'expression anglophone Gay Pride peut être traduite comme « Fierté gay ». D'où le nom (après maints remaniements) de « Marche des fiertés » en France. Pour faire mentir l'adage qui prétend que pour vivre heureux il faut vivre caché, les participants des diverses Marches des fiertés affichent sans complexe leurs orientations sexuelles. Ces marches sont ouvertes aux gays, aux lesbiennes, aux bisexuels, aux transsexuels mais aussi aux hétérosexuels revendiquant la liberté sexuelle et l'égalité des droits entre les hétérosexuels et les autres communautés. Dans la plupart des grandes villes du monde, cette manifestation se déroule tous les ans au cours du mois de mai ou de juin, pour rappeler les émeutes de Stonewall qui se tinrent dans la Christopher Street à New York le 28 juin 1969.

Citations[modifier]

Il est significatif qu’après la destruction de la Yougoslavie par l’OTAN en 1999, un des premiers signes d’allégeance au nouvel ordre européen, conditionnant notamment l’admission de sa candidature à l'entrée dans l’Union européenne, que l’on ait demandé à la Serbie, ait été d’autoriser la Gay Pride à Belgrade.
  • « Libre propos : Le mariage « gay » dans la stratégie du chaos », Roland Hureaux, gaullisme.fr, 30 décembre 2012 (lire en ligne)


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :