Gérald Darmanin

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gérald Darmanin, né le 11 octobre 1982 à Valenciennes, est un homme politique français.

Citations[modifier]

il y a le populisme light, nouveau, à visage humain, comme aurait dit l'autre: le bobopulisme de monsieur Macron. [...] Il dit, comme dans le roman de George Orwell, le contraire de ce qu'il est - “je suis contre le système” - alors qu'il est bien sûr le pur produit du système. On ne fait pas mieux: beaux quartiers, belles études, belle fortune, belles relations.

  • « Darmanin présente Macron comme un candidat «bobopopuliste» », Tristan Quinault-Maupoil, Le Figaro, 26/01/2017 (lire en ligne)


C'est la fin de la Ve République telle qu'on la connaît: M. Macron n'aura pas de majorité, ou alors de circonstances, et cela durera ce que durent les amours de vacances. [...] Son élection, ce qu'au diable ne plaise, précipiterait la France dans l'instabilité institutionnelle et conduira à l'éclatement de notre vie politique.

  • « Darmanin présente Macron comme un candidat «bobopopuliste» », Tristan Quinault-Maupoil, Le Figaro, 26/01/2017 (lire en ligne)


Si nous ne voulons pas être dans le Brexit intérieur (...), nous devons tous intégrer et pas seulement expliquer, mais entendre et comprendre, ce que c'est de vivre avec 950 euros par mois quand les additions dans les restaurants parisiens tournent autour de 200 euros lorsque vous invitez quelqu'un et que vous ne prenez pas de vin.

  • « Gérald Darmanin parle de ces repas au restaurant "200 euros l'addition" », Marie Sasin, RTL, 23 novembre 2018 (lire en ligne)


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :