Finance

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche

La finance étudie la manière dont les investisseurs allouent leur actifs en fonction de la valeur temps de l'argent.

Citations[modifier]

Stéphane Foucart[modifier]

Le monde de la finance est posé sur ce trépied : secret, complexité et hasard.


Benoît Mandelbrot[modifier]

Selon le modèle standard de la finance, les probabilités de ruine sont d'environ 10 puissance moins 20 (Traduction : une chance sur cent milliards de milliards). Mais si les prix varient de manière sauvage, comme je l'ai démontré dans le cas du marché du coton, alors les risques de ruine grimpent en flèche : ils sont, dans ce cas, de l'ordre de un pour dix ou de un pour trente.


François Mitterand[modifier]

Je crois qu’on ne peut traiter du devenir des pays pauvres sans s’intéresser aux structures, et d’abord aux structures financières, qui commandent aujourd’hui les relations Nord-Sud.
  • Ici et maintenant, François Mitterrand, Guy Claisse, éd. Fayard, 1980, p. 283


Dmitry Orlov[modifier]

On peut dire que le despotisme financier est un sous-produit naturel des marchés financiers sans entraves, autorisés à fonctionner sans intervention politique. La principale conséquence d'avoir des monnaies relativement stables et presque universellement reconnues telles que le dollar américain ou l'euro est qu'elles amplifient les disparités, permettant à la richesse d'être efficacement drainée de la périphérie vers le centre, appauvrissant continuellement la première et enrichissant le second, jusqu'à ce que la périphérie s'effondre finalement. Une longue série de crises de la dette en Amérique latine et en Afrique attestent de ce fait.
  • (fr) Les cinq stades de l'effondrement : guide du survivant (2013), Dmitry Orlov (trad. Tancrède Bastié), éd. Le retour aux sources, 2016  (ISBN 978-2-35512-067-1), p. 90-91


Nous sommes acculés dans une impasse où, à moins que l'extorsion financière globale continue, le commerce va s'arrêter complètement. Mais la vie sans la finance globale, ou simplement nationale, est possible. De bien des façons, elle est même souhaitable. C'est déjà arrivé, et cela arrivera à nouveau. [...] La partie délicate est de survivre à la transition, quand l'effondrement de la finance causera celui du commerce, qui entraînera alors celui des politiques nationales.
  • (fr) Les cinq stades de l'effondrement : guide du survivant (2013), Dmitry Orlov (trad. Tancrède Bastié), éd. Le retour aux sources, 2016  (ISBN 978-2-35512-067-1), p. 108


Pierre Rabhi[modifier]

L'arme de destruction la plus massive sur la planète est le lucre, la finance glorifiée par la Bourse.


Adrien de Tricornot[modifier]

Ce qui m'intéresse, c'est de mieux comprendre comment l'information fournie aux investisseurs est produite, comment elle se propage sur les marchés et comment elle s'incorpore dans les prix des actifs : actions, obligations, etc.
  • Citation de Joël Peress, prix 2011 du meilleur jeune chercheur en Finance.
  • « Il faut comprendre pourquoi les marchés s'éloignent de l'efficience », Adrien de Tricornot, Le Monde, 8 mars 2011, p. 6