Dmitry Orlov

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dmitry Orlov (1962-) est un ingénieur et écrivain russo-américain. Ses écrits ont pour sujet le déclin et l'effondrement économique, écologique et politique.

Citations[modifier]

Elisabeth Kübler-Ross a défini les cinq stades de la résignation au chagrin et à la tragédie comme étant le déni, la colère, le marchandage, la dépression et l'acceptation, et elle les a appliqués avec succès à des formes variées de pertes personnelles graves : mort d'un proche, fin de carrière soudaine et ainsi de suite. Plusieurs penseurs, notamment James Howard Kunstler et John Michael Greer, ont souligné que le modèle de Kübler-Ross reflète aussi, de façon effroyablement précise, le processus par lequel la société , dans son ensemble (ou du moins ses parties informées et pensantes), se réconcilie avec l'inévitabilité d'un avenir discontinu, avec des institutions et des systèmes vitaux minés par une combinaison d'épuisement des ressources, de changement climatique catastrophique et d'impuissance politique.
  • (fr) Les cinq stades de l'effondrement : guide du survivant (2013), Dmitry Orlov (trad. Tancrède Bastié), éd. Le retour aux sources, 2016  (ISBN 978-2-35512-067-1), p. 26


Dans un effort d'introduction d'une taxonomie des effondrements utile, j'ai défini mes cinq stades de l'effondrement pour servir de repères mentaux lorsque nous jaugeons notre propre préparation au désastre envisagé et les améliorations que nous sommes susceptibles d'y apporter. [...]
Stade 1 : L'effondrement financier. La croyance que « les affaires continuent » est anéantie. [...]
Stade 2 : L'effondrement commercial. La croyance que « le marché pourvoira » est anéantie. [...]
Stade 3 : L'effondrement politique. La croyance que « le gouvernement prendra soin de vous » est anéantie. [...]
Stade 4 : L'effondrement social. La croyance que « les vôtres prendront soin de vous » est anéantie. [...]
Stade 5 : L'effondrement culturel. La foi dans la bonté de l'humanité est anéantie. [...]
En Russie, après l'effondrement soviétique, le processus s'est arrêté au stade 3 : il y a eu des difficultés considérables avec les mafias ethniques et même un peu avec les seigneurs de guerre, mais l'autorité gouvernementale l'a finalement emporté. Alors que tenter d'arrêter l'effondrement au stade 1 ou au stade 2 serait a priori un gaspillage d'énergie, cela vaudrait la peine que nous freinions des quatre fers au stade 3, sans aucun doute au stade 4, et il s'agirait tout simplement d'une question de survie physique d'éviter le stade 5.
  • (fr) Les cinq stades de l'effondrement : guide du survivant (2013), Dmitry Orlov (trad. Tancrède Bastié), éd. Le retour aux sources, 2016  (ISBN 978-2-35512-067-1), p. 27-30