Dominique Baettig

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dominique Baettig

Dominique Baettig né le 22 septembre 1953 à Delémont est une personnalité politique suisse membre de l'Union démocratique du centre (UDC). Psychiatre de profession, il est élu au Conseil national comme représentant du canton du Jura depuis 2007.

Citations[modifier]

Je suis pour la neutralité intégrale, pour un monde multipolaire, avec une diversité de liens et d'équilibres, en veillant à avoir suffisamment de contacts avec la Russie, la Chine, l'Inde, l'Amérique du sud.
  • « Le mouton noir, c'est une vraie boîte à fantasmes », Dominique Baettig, Migros Magazine, nº 39, 26 septembre 2011, p. 18


Blocher est un brasseur d'hommes, capable de faire cohabiter des gens de l'économie, des libéraux, des conservateurs, des libertariens, de faire marcher tout ça ensemble en utilisant des stratégies de séduction, de marché, autour d'un produit: la suissitude.
  • « Le mouton noir, c'est une vraie boîte à fantasmes », Dominique Baettig, Migros Magazine, nº 39, 26 septembre 2011, p. 18


(...) on n'ose rien critiquer de ce qui est étranger même le criminel, même le délinquant. Parce qu'il est étranger il est bon par définition.
  • « Le mouton noir, c'est une vraie boîte à fantasmes », Dominique Baettig, Migros Magazine, nº 39, 26 septembre 2011, p. 18


Alors que jusqu'à présent, et sans succès, les assureurs s'étaient réservés un rôle de clé de voûte dans le système de contrôle des coûts et des prestations de la santé, ils ont eu l'idée géniale de confier ce rôle ingrat (restreindre, refuser, rationner, justifier, rappeller les coûts, vérifier l'économicité, autoriser l'accès au spécialiste) à une nouvelle espèce d'idéalistes, le médecin prêt à travailler en "réseau" et à assumer une redoutable responsabilité budgétaire. Et ils ont trouvé les politiciens qui ont conçu ce gadget de standardisation des soins rationnés appelé « managed care ».
  • « Non aux soins gérés en réseaux », Dominique Baettig, Franc-parler, mai 2012, p. 6


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :