Discussion:Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle)

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Suppression massive de citations avec argument d'un problème de droit d'auteur[modifier]

Notification LPLT : a supprimé la plupart des citations de l'article au motif d'un problème de droit d'auteur (je cite son commentaire de diff : "texte sous droit d'auteur : excès de citation = violation de copyright"). Nous sommes ici dans le même cas que pour sa suppression d'une citation sur l'article du film Rois et Reine : je renvoie à la la discussion en cours sur la page de discussion de cet autre article. Il faut distinguer la question de la quantité totale de texte cité (qui, ici aussi, me semble largement sous la quantité maximale possible dans le cadre du droit de courte citation) et la question de la longueur de chaque citation prise individuellement (là, il y en a peut-être qui sont un peu longues, il faut voir). Je notifie Notification Soujas : au cas où il ne verrait pas cette discussion. --Eunostos (discussion) 14 mars 2021 à 11:23 (CET)[répondre]

Re !
Bon, ici, et avant la suppression des citations du narrateur, j'imagine qu'un lecteur aurait été frappé par le nombre et la longueur des interventions du narrateur. Le procédé n'est pas rare, mais il est loin d'être courant, et il est particulièrement accentué dans ce film de Desplechin (il est aussi présent, dans une moindre mesure, dans Esther Kahn). Il me semble donc que, ne fut-ce que d'un point de vue formel, c'est un élément particulièrement notable du film.
Cela dit, pour la première citation, je pense qu'on pourrait ne garder que la partie qui va de « Que veut Paul de Nathan » à « leur amitié cessa brutalement ». La première partie me semblait très belle, mais elle est probablement dispensable. La seconde pose par contre le nœud du film, je vois mal comment ne pas la mettre avant.
La deuxième citation, celle du narrateur qui parle de la relation de Paul et de Bob, son cousin, pourrait probablement aussi être dispensable. Je trouverais ça dommage, on perdrait l'intérêt de l'analyse du narrateur, un peu de sa présence et de l'esthétique qu'il construit, mais pourquoi pas.
La dernière (celle qui commence par « Depuis sa rupture avec Esther,»), c'est celle de la libération de Paul (exactement la même structure et le même genre de final dans « Esther Kahn », « Rois et reine » et « Un conte de Noël »).
Mais je laisse quelqu'un d'autre trancher ! Soujas (discussion) 14 mars 2021 à 13:36 (CET)[répondre]