Blake et Mortimer

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Blake et Mortimer peints sur un mur de la ville de Bruxelles, reprenant la couverture de La Marque jaune.

Blake et Mortimer est une série de bande dessinée historique et de science-fiction créée par le dessinateur belge Edgar P. Jacobs en 1946, reprise après sa mort en 1987 par de nombreux autres scénaristes et dessinateurs. Située au XXe siècle, elle met en scène les aventures de deux héros britanniques, Francis Blake, agent du gouvernement britannique, et du scientifique et inventeur Philip Mortimer.

Citations[modifier]

Le Mystère de la Grande Pyramide (1954-1955)[modifier]

Philip Mortimer : Et maintenant, entre Olrik et moi, commence une lutte sans merci ! Je vengerai Blake et j'éluciderai le mystère de la Grande Pyramide !...

  • Le Mystère de la Grande Pyramide, Edgar P. Jacobs, éd. Le Lombard, 1954, t. 1, p. 56


La Marque jaune (1956)[modifier]

Vernay : Écoutez ! ... MINUIT, l'heure du crime ! Qui sait si l'homme à la "Marque jaune" n'est pas tout près d'ici, guettant dans l'ombre...


Inspecteur Kendall : C'est à n'y rien comprendre... L'expert en balistique m'affirme que pour expliquer l'invulnérabilité de cet individu par une cuirasse, celle-ci devrait être si épaisse que son poids le clouerait au sol !

  • Au sujet de l'inexplicable invulnérabilité aux balles de l'homme à la Marque jaune.


S.O.S. Météores (1959)[modifier]

Francis Blake : Ainsi, c'était bien vous ! Il faut donc que je vous retrouve toujours sur ma route !?...
Olrik : Hé !! Que voulez-vous, capitaine... le monde est si petit !

  • S.O.S. Météores (1959), Edgar P. Jacobs, éd. éditions Blake et Mortimer, 1989, p. 43


Miloch (à Mortimer) : Mon cher confrère, vous avez devant vous le poste de commande d'une des nombreuses stations météorologiques du réseau "CIRRUS". Cette chaîne ininterrompue de Stations-Relais établies dans des sites judicieusement choisis, et qui fabriquent à volonté le temps que nous désirons sur d'immenses régions de l'Europe Occidentale...
  • S.O.S. Météores (1959), Edgar P. Jacobs, éd. éditions Blake et Mortimer, 1989, p. 51


Le Piège diabolique (1962)[modifier]

Miloch : BON VOYAGE, MORTIMER !! ... BON VOYAGE !! ...HA ! HA ! HA !

  • La voix enregistrée de Miloch salue ironiquement Mortimer au moment où le chronoscaphe le propulse dans le passé.
  • Le Piège diabolique, Edgar P. Jacobs, éd. éditions Blake et Mortimer, 1990, p. 8


Jacques Bonhomme : Je vous l'avais bien dit que c'était un sorcier... Un diable à la barbe rouge...

  • Une troupe de paysans révoltés du Moyen âge contemplent le chronoscaphe en train de disparaître.
  • Le Piège diabolique, Edgar P. Jacobs, éd. éditions Blake et Mortimer, 1990, p. 24


Philip Mortimer : By Jove ! Me voilà au XXIe siècle, à présent ?! Ah maudit Miloch ! Comment m'arracher à ton piège infernal ?

  • Mortimer explore des ruines où il découvre des inscriptions datant du XXIe siècle.
  • Le Piège diabolique, Edgar P. Jacobs, éd. éditions Blake et Mortimer, 1990, p. 31


Quoi qu'il en soit, il est clair que ce Mortimer a laissé une trace profonde non seulement dans l'histoire scientifique de la fin du XXe siècle, mais aussi dans l'imagination populaire. En effet, si ses exploits réels sont relativement bien connus, la légende lui fait par la suite une réputation bizarre, le présentant comme un second docteur Faust !

  • Document du milieu du XXIe siècle au sujet de Philip Mortimer.
  • Le Piège diabolique, Edgar P. Jacobs, éd. éditions Blake et Mortimer, 1990, p. 31


Philip Mortimer : What happened ?...
Focas : ...De l'anglais ancien !...

  • Mortimer se réveille en l'an 5060.
  • Le Piège diabolique, Edgar P. Jacobs, éd. éditions Blake et Mortimer, 1990, p. 34


Articles connexes[modifier]

Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :