Amadou Hampâté Bâ

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Amadou Hampâté Bâ, né à Bandiagara (Mali) en 1900 (ou 1901) et mort le 15 mai 1991 à Abidjan (Côte d’Ivoire), est un écrivain et ethnologue malien.

Citations[modifier]

En Afrique, quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle.
  • Oui mon commandant !, Amadou Hampâté Bâ, éd. J'ai lu, 2010  (ISBN 978-2-290-31585-9), p. 487, Annexe III


Petit Bodiel, 1977[modifier]

Avec la femme rien ne marche, mais sans la femme, tout serait foutu !


Quand on est le moins fort, il faut, pour vivre sur cette terre, être le plus astucieux.


Celui qui te tue pour vivre mourrait si tu ne mourais pour le nourrir.


Pour l’homme, la femme est un puit sans fond...


Les confidences ont le naturel d’une épouse volage !


Savoir souffrir guérit sa souffrance, même aiguë.


Pour la femme l’homme est un fût qui se perd dans la nue...


Il faut oser,car l’audace est souvent un gage de succès sur cette terre où la filouterie est chose courante.


L’étrange destin de Wangrin , 1973[modifier]

Ce n’est pas le jour de la battue qu’il faut dresser son chien de chasse.
  • L’étrange destin de Wangrin, Amadou Hampâté Bâ, éd. 10/18, 1973  (ISBN 978-2-264-01758-1), p. 42


Ignorer comment ces gestes se combinent pour souligner les mots que la bouche égrène, c’est tomber dans le ridicule.
  • L’étrange destin de Wangrin, Amadou Hampâté Bâ, éd. 10/18, 1973  (ISBN 978-2-264-01758-1), p. 26


Quand un homme malpropre au moral et au physique te donne dans l’ombre un coup de pied,il faut lui en donner dix publiquement.
  • L’étrange destin de Wangrin, Amadou Hampâté Bâ, éd. 10/18, 1973  (ISBN 978-2-264-01758-1), p. 40


Quelle que soit la valeur du présent fait à un homme, il n’y a qu’un mot pour témoigner la reconnaissance inspirée par la libéralité, et ce mot c’est : merci.
  • L’étrange destin de Wangrin, Amadou Hampâté Bâ, éd. 10/18, 1973  (ISBN 978-2-264-01758-1), p. 41


Si un jeune s’expatrie et qu’à l’étranger il ne trouve pas un père et une mère, c’est qu’il n’aura pas su être le fils qu’il faut.
  • L’étrange destin de Wangrin, Amadou Hampâté Bâ, éd. 10/18, 1973  (ISBN 978-2-264-01758-1), p. 41


Quand un homme insulte ses ennemis sans les nommer, il se retranche derrière l’anonymat pour éviter qu’un ennemi décidé lui demande des comptes.
  • L’étrange destin de Wangrin, Amadou Hampâté Bâ, éd. 10/18, 1973  (ISBN 978-2-264-01758-1), p. 46


Aspects de la civilisation africaine, 1972[modifier]

La tradition se préoccupe de la personne humaine en tant que multiplicité intérieure, inachevée au départ, appelée à s'ordonner et à s'unifier, comme à trouver sa juste place au sein des unités plus vastes que sont la communauté humaine et l'ensemble du cosmos. Synthèse de l'univers et carrefour de la vie, l'homme est ainsi appelé à devenir le point d'équilibre où pourront se conjoindre, à travers lui, les diverses dimensions dont il est porteur.

  • Aspects de la civilisation africaine, Amadou Hampâté Bâ, éd. Présence Africaine, 1972  (ISBN 978-2-7087-0601-9), p. 17


A un interlocuteur qui me demandait un jour : "Que pourrait donc nous apporter l'Afrique ?" je me souviens avoir répondu : "Le rire, que vous avez perdu." Peut être bien pourrait-on ajouter aujourd'hui : une certaine dimension humaine, que la civilisation technologique moderne est en train de faire disparaître

  • Aspects de la civilisation africaine, Amadou Hampâté Bâ, éd. Présence Africaine, 1972  (ISBN 978-2-7087-0601-9), p. 21-22


La tradition transmise oralement est si précise et si rigoureuse que l'on peut, avec divers recoupements, reconstituer les grands événements des siècles passés dans les moindres détails, notamment la vie des grands Empires et des grands hommes qui ont illustré notre histoire.

  • Aspects de la civilisation africaine, Amadou Hampâté Bâ, éd. Présence Africaine, 1972  (ISBN 978-2-7087-0601-9), p. 25


Jadis, cette connaissance se transmettait régulièrement de génération en génération, par des rites d'initiation et par les différentes formes d'éducation traditionnelle. Cette transmission régulière s'est trouvée interrompue du fait d'une action extérieure extra-africaine : l'impact de la colonisation.

  • Aspects de la civilisation africaine, Amadou Hampâté Bâ, éd. Présence Africaine, 1972  (ISBN 978-2-7087-0601-9), p. 26


Il appartient en effet aux Africains de parler de l'Afrique aux étrangers, et non aux étrangers, si savants soient-ils, de parler de l'Afrique aux Africains. Comme le dit un proverbe malien : "Quand une chèvre est présente, on ne doit pas bêler à sa place !" Trop souvent, en effet, on nous prête des intentions qui ne sont pas les nôtres, on interprète nos coutumes ou nos traditions en fonction d'une logique qui, sans cesser d'être logique, n'en est pas une chez nous. Les différences de psychologie et d'entendement faussent les interprétations nées de l'extérieur.

  • Aspects de la civilisation africaine, Amadou Hampâté Bâ, éd. Présence Africaine, 1972  (ISBN 978-2-7087-0601-9), p. 31-32


L'abandon de nos langues nous couperait tôt ou tard de nos traditions et modifierait tôt ou tard la structure même de notre esprit. Ce serait amputer irrémédiablement l'humanité d'une de ses richesse et d'un style de vie profondément humain, faternel et équilibré, de plus en plus rare dans l'humanité moderne.

  • Aspects de la civilisation africaine, Amadou Hampâté Bâ, éd. Présence Africaine, 1972  (ISBN 978-2-7087-0601-9), p. 32


Si j'ai fait porter tous mes efforts sur la sauvegarde de la langue peule en particulier et des langues africaines en général, c'est précisément pour éviter cette dépersonnalisation. Non pas par chauvinisme, mais parce que la beauté d'un tapis vient de la variété de ses couleurs. Ainis en va-t-il de l'Humanité.

  • Aspects de la civilisation africaine, Amadou Hampâté Bâ, éd. Présence Africaine, 1972  (ISBN 978-2-7087-0601-9), p. 34


L'enseignement n'est pas donné d'une anière systématique à la manière occidentale moderne, c'est-à-dire avec un programme progressif éhelonné et bien réparti dans le temps. Ici, l'enseignement élémentaire, moyen ou supérieur est donné en même temps, selon les événements et les circonstances, et constitue toujours une leçon de langage en action.

  • Aspects de la civilisation africaine, Amadou Hampâté Bâ, éd. Présence Africaine, 1972  (ISBN 978-2-7087-0601-9), p. 39


Le caméléon dit : "j'envoie ma langue tâter le terrain, avec au moins la ressource de la ramener si je ne peux ramener la proie".

  • Aspects de la civilisation africaine, Amadou Hampâté Bâ, éd. Présence Africaine, 1972  (ISBN 978-2-7087-0601-9), p. 41


Il ne faut jamais oublier que les hommes peuvent atteindre un but commun sans emprunter les mêmes voies. C'est tout le symbolisme du sommer de la montagne, auquel on peut parvenir par des chemins différents.

  • Aspects de la civilisation africaine, Amadou Hampâté Bâ, éd. Présence Africaine, 1972  (ISBN 978-2-7087-0601-9), p. 45-46


Chaque mare de la brousse, petite ou grande, peut refléter le soleil et reproduire son image en entier. Même la plus petite flaque d'eau, la plus petite goutte de rosée, ou le miroir le plus modeste, peut à sa façon contenir le soleil et en renvoyer la lumière autour de lui.

  • Aspects de la civilisation africaine, Amadou Hampâté Bâ, éd. Présence Africaine, 1972  (ISBN 978-2-7087-0601-9), p. 62-63


Tant que l'homme garde au coeur l'intolérance, il est à lui-même sa propre prison, quelle que soit son étiquette.

  • Aspects de la civilisation africaine, Amadou Hampâté Bâ, éd. Présence Africaine, 1972  (ISBN 978-2-7087-0601-9), p. 71


Un homme tout rempli de lui-même, pressé d'étaler son savoir, ramenant tout à lui, ne saurait être convenablement à l'écoute de personne. Il cherche plutôt à se faire entendre qu'à écouter celui qui lui explique quelque chose. Même lorsqu'il se tait, il rumine déjà sa réponse et, finalement, se prive du bénéfice de l'échange et de toute chance d'apprendre davantage. Or la vie est une leçon perpétuelle et l'on a toujours quelque chose à apprendre.

  • Aspects de la civilisation africaine, Amadou Hampâté Bâ, éd. Présence Africaine, 1972  (ISBN 978-2-7087-0601-9), p. 82


Ce sont les hommes qui dominent ou asservissent les masses, en se servant des idées quelles qu'elles soient, politiques ou religieuses.

  • Aspects de la civilisation africaine, Amadou Hampâté Bâ, éd. Présence Africaine, 1972  (ISBN 978-2-7087-0601-9), p. 87


C'est toujours au nom de la liberté que l'on domine son semblable.

  • Aspects de la civilisation africaine, Amadou Hampâté Bâ, éd. Présence Africaine, 1972  (ISBN 978-2-7087-0601-9), p. 87


Si le progrès signifie mouvement en avant, augmentation, développement, il serait bon de préciser dans quel sens il s'accomplit : matériel ou spirituel ? Ces deux progrès peuvent être parallèles, mais ils ne sont pas identiques.

  • Aspects de la civilisation africaine, Amadou Hampâté Bâ, éd. Présence Africaine, 1972  (ISBN 978-2-7087-0601-9), p. 95


En résumé, tout est entre les mains de l'homme. S'il progresse intérieurement, moralement, spirituellement, il pourra faire un sage usage de ses découvertes scientifiques, et en faire bénéficier toute l'humanité. Sinon, les perspectives risquent d'être inquiétantes pour lui.

  • Aspects de la civilisation africaine, Amadou Hampâté Bâ, éd. Présence Africaine, 1972  (ISBN 978-2-7087-0601-9), p. 96

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :