Ada Lovelace

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page est une ébauche à compléter, vous pouvez partager vos connaissances en la modifiant.
Daguerréotype d'Ada Lovelace par Antoin Claudet en 1843 ou 1850.

Ada Lovelace, de son nom complet Augusta Ada King, comtesse de Lovelace, née Ada Byron le 10 décembre 1815 à Londres et morte le 27 novembre 1852 à Marylebone dans la même ville, est une pionnière de la science informatique. Elle est la fille du poète George Gordon Byron.

Citations[modifier]

Je crois que je possède une singulière combinaison de qualités, qui semble précisément ajustées pour me prédisposer à devenir une exploratrice des réalités cachées de la Nature.
  • Lettre à sa mère le 6 février 1841.
  • (en) « Untangling the Tale of Ada Lovelace », Stephen Wolfram (trad. Wikiquote), Blog de Stephen Wolfram, 10 décembre 2015 (lire en ligne)


Citations rapportées[modifier]

La Machine Analytique n’a pas la prétention de donner naissance à quoi que ce soit. Elle peut effectuer tout ce que nous savons lui ordonner de faire.
  • (en) The Analytical Engine has no pretensions to originate anything. It can do whatever we know how to order it to perform.
  • « Computing machinery and intelligence », Alan Turing, Mind, vol. 59 nº 236, octobre 1950, p. 450 (lire en ligne)
  • Pensée et machine, Alan Ross Anderson (trad. Patrice Blanchard), éd. Champ Vallon, 1983  (ISBN 2-903528-28-4), chap. Les ordinateurs de l’intelligence, p. 57


Au sujet d'Ada Lovelace[modifier]

Ava avait hérité de son père son esprit romantique, trait que sa mère essaya de contrebalancer en lui faisant donner des leçons de mathématiques. Cette combinaison produisit chez Ada un amour de ce qu’elle prit l’habitude de dénommer la « science poétique », qui associait son imagination rebelle à son enchantement vis-à-vis des nombres.


Tes traits ressemblent-ils à ceux de ta mère, ma belle enfant ?
Ada ! Fille unique de ma maison et de mon cœur !
La dernière fois que j’ai vu le bleu de tes yeux, ils m’ont souri,
Et nous nous sommes quittés.


Je voudrait que vous puissiez obtenir de lady B. quelques détails du caractère d’Ada […] J’espère que les dieux l’ont faite tout sauf poétique - il suffit qu’il y ait un fou dans la famille.


Oh, ma pauvre chère enfant ! Ma chère Ada ! Mon Dieu, si j’avais pu la voir ! Donnez lui ma bénédiction.


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :